1. SOCIETE > Affaire MCK contre MMG Kinsevere : trois ONG fustigent le trafic d’influence
  2. SOCIETE > Affaire MCK contre MMG Kinsevere : trois ONG fustigent le trafic d’influence
  3. FOCUS > Modeste Mutinga : «Kabila est une épine dans le pied de Tshisekedi»
  4. FOCUS > Modeste Mutinga : «Kabila est une épine dans le pied de Tshisekedi»
  5. A HAUTE VOIX > Bientôt un choc frontal ?
  6. A HAUTE VOIX > Bientôt un choc frontal ?
  7. APOSTROPHE > Élite sans éthique
  8. APOSTROPHE > Élite sans éthique
  9. POLITIQUE > L'union sacrée autour de la candidature de Malonda se lézarde
  10. POLITIQUE > L'union sacrée autour de la candidature de Malonda se lézarde
  11. POLITIQUE > Ronsard Malonda à la tête de la Céni : La majorité silencieuse s’indigne et proteste
  12. POLITIQUE > Ronsard Malonda à la tête de la Céni : La majorité silencieuse s’indigne et proteste
  13. ECONOMIE > ANAPI et USAfBC s’engagent à matérialiser l’accord sur le commerce et les investissements
  14. ECONOMIE > ANAPI et USAfBC s’engagent à matérialiser l’accord sur le commerce et les investissements
  15. POLITIQUE > Présidence de la Céni : le candidat des catholiques  Cyrille Ebotoko allie expertise et rectitude  
  16. POLITIQUE > Présidence de la Céni : le candidat des catholiques  Cyrille Ebotoko allie expertise et rectitude  
  17. FOCUS > Félix Tshisekedi recommande « le consensus » au poste du président de la Céni
  18. FOCUS > Félix Tshisekedi recommande « le consensus » au poste du président de la Céni
  19. A HAUTE VOIX > PPRD/FCC, une forteresse prenable
  20. A HAUTE VOIX > PPRD/FCC, une forteresse prenable
  21. PROVINCES > Kongo Central : des députés provinciaux désavouent  Pierre Matusila
  22. PROVINCES > Kongo Central : des députés provinciaux désavouent  Pierre Matusila
  23. POLITIQUE > Crise institutionnelle à l’horizon : Les juristes congolais de la diaspora interpellent la classe politique
  24. POLITIQUE > Crise institutionnelle à l’horizon : Les juristes congolais de la diaspora interpellent la classe politique
  25. SOCIETE > Tribunal judiciaire de Paris : Afriland First Bank porte plainte pour corruption contre Global Witness et PPlaaf
  26. SOCIETE > Tribunal judiciaire de Paris : Afriland First Bank porte plainte pour corruption contre Global Witness et PPlaaf
  27. FOCUS > Le Cardinal Ambongo, c’est la voix des sans-voix
  28. FOCUS > Le Cardinal Ambongo, c’est la voix des sans-voix
  29. FOCUS > Les propositions de lois Minaku-Sakata mises au frigo
  30. FOCUS > Les propositions de lois Minaku-Sakata mises au frigo
  31. FOCUS > Matata appelle à la mise en place d’« un leadership-gouvernance »
  32. FOCUS > Matata appelle à la mise en place d’« un leadership-gouvernance »
  33. CULTURE > Cinéma : le film «Panafrika, la bête noire», un appel à l’appropriation de l’histoire africaine
  34. CULTURE > Cinéma : le film «Panafrika, la bête noire», un appel à l’appropriation de l’histoire africaine
  35. POLITIQUE > La Comico plaide pour la tenue des élections municipales et urbaines avant 2023
  36. POLITIQUE > La Comico plaide pour la tenue des élections municipales et urbaines avant 2023
  37. SOCIETE > Covid-19 : Le nombre de contaminations quotidiennes en net recul
  38. SOCIETE > Covid-19 : Le nombre de contaminations quotidiennes en net recul
  39. FORUM > Quelles leçons de politique agricole pour une RDC souveraine post-crise ?
  40. FORUM > Quelles leçons de politique agricole pour une RDC souveraine post-crise ?
  41. FORUM > 60 ans d’indépendance du Congo: Les axes de paix, justice et  travail
  42. FORUM > 60 ans d’indépendance du Congo: Les axes de paix, justice et  travail
  43. CULTURE > « Covid-19 : confidences de la chienne du voisin »
  44. CULTURE > « Covid-19 : confidences de la chienne du voisin »
  45. FOCUS > Face à la misère du peuple : M. Katumbi stigmatise l'égoïsme d'une certaine classe politique
  46. FOCUS > Face à la misère du peuple : M. Katumbi stigmatise l'égoïsme d'une certaine classe politique
  47. POLITIQUE > Affaire Darryl Lewis: La justice américaine ouvre la voie à un procès contre Thambwe Mwamba
  48. POLITIQUE > Affaire Darryl Lewis: La justice américaine ouvre la voie à un procès contre Thambwe Mwamba
  49. FOCUS > Le roi Philippe II de Belgique exprime son plus profond regret
  50. FOCUS > Le roi Philippe II de Belgique exprime son plus profond regret
  51. POLITIQUE > Le 1er président de la RDC, Joseph Kasa-Vubu élevé au rang de Héros national
  52. POLITIQUE > Le 1er président de la RDC, Joseph Kasa-Vubu élevé au rang de Héros national
  53. FOCUS > Tshisekedi clarifie sa vision d’État de droit
  54. FOCUS > Tshisekedi clarifie sa vision d’État de droit
  55. A HAUTE VOIX > Le sens des regrets royaux pour « les blessures du passé »
  56. A HAUTE VOIX > Le sens des regrets royaux pour « les blessures du passé »
  57. SOCIETE > Dr. Joseph Kitaganya : « 60 ans après l'indépendance, la RDC a perdu ses prestiges de visibilité à l'extérieur »
  58. SOCIETE > Dr. Joseph Kitaganya : « 60 ans après l'indépendance, la RDC a perdu ses prestiges de visibilité à l'extérieur »
  59. ECONOMIE > La ministre de l’Économie s’engage à améliorer les conditions de travail du secrétariat général
  60. ECONOMIE > La ministre de l’Économie s’engage à améliorer les conditions de travail du secrétariat général
inner-page-banner

La tension monte entre l’Udps et le PPRD au point de fracturer ce que les détracteurs de la coalition au pouvoir qualifient de « mariage contre nature ». Hypocrisie et absence de franchise par presses interposées, des crocs-en-jambe dénoncés dans les actions du président de la République, éviction lundi dernier du seul représentant de l’Udps dans la mosaïque FCC du bureau de l’Assemblée nationale... plus rien ne va au sein du couple CACH-FCC qui se délite complètement. Kabund était-il un élément gênant pour le FCC ? L’Udps de Félix Tshisekedi va-t-elle se contenter de faire chambre à part dans la même maison avec le FCC, en envisageant de mettre fin à la coalition avec les sociétaires de Joseph Kabila, ou va-t-elle simplement prendre acte des virages accidentels du parcours, sachant que c’est le choix de sa gouvernance à la tête du pays ? Des questions qui demeurent. Et les prochains jours seront révélateurs de nouveaux tournants politiques.

Les fractures sont de plus en plus perceptibles à la tête du pays entre le parti de Félix Tshisekedi, l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps), et le Front commun pour le Congo (FCC) de l’ancien président Joseph Kabila.

En effet, plus d’une année après son élection, Félix Tshisekedi voit la coalition qu’il s’est constituée pour gouverner son quinquennat se disloquer. Des tensions entre son parti, l’Udps et le PPRD sont au plus haut. Hypocrisie et absence de franchise visibles par presses interposées, crocs-en-jambe dénoncés dans les actions du président de la République, éviction lundi du seul représentant de l’Udps dans la mosaïque FCC du bureau de l’Assemblée nationale... Rien ne va au sein de la coalition au pouvoir.

Comme qui dirait, lorsque l’on divorce, on n’est pas obligé d’alerter tout le quartier pour l’annoncer. On peut se contenter de faire chambre à part dans la même maison. Serait-ce la nouvelle image du couple CACH-FCC qui se délite aujourd’hui ? La question demeure. Les prochains jours seront déterminants pour savoir si l’Udps prendra simplement acte de son choix de gouvernance et n’en voudra à personne ou si le parti présidentiel envisagerait une nouvelle carte dans la dynamique de nouvelles alliances politiques.

Dans tous les cas, c’est la vie du couple qui est mise à rude épreuve et les événements actuels n’augurent pas de bons jours pour cette coalition au pouvoir. Kabund était-il un élément gênant pour le FCC ? L’Udps acceptera-t-elle de le remplacer par une autre figure au bureau de l’Assemblée nationale ? Quelle sera l’attitude du chef de l’État, autorité morale de la coalition CACH ? Autant de questions qui restent suspendues.

Une « précipitation imprudente »

Au-delà des orientations politiques dictées par des intérêts partisans dans un hémicycle pourtant logé au sein d’un bâtiment dénommé « Palais du peuple », le peuple doit encore se demander si quel est son intérêt réel quand sa représentation nationale se complait dans un jeu politique aux dimensions purement partisanes, frisant des règlements de compte pendant que le pays fait face à plusieurs défis, notamment sanitaires.

Il est évident que Kabund a payé cash parce qu’il s’est farouchement opposé à la tenue d’un congrès aux contours « flous », qui avait comme objectif officiel de prolonger l’État d’urgence décrété par le président Félix Tshisekedi pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Pourtant, l’affirmation de Kabund sur un congrès qui allait coûter « 7 millions de dollars » n’a jamais été démentie avec chiffres à l’appui par les bureaux de l’Assemblée nationale et du Sénat. Sinon, c’est une opportunité pour toute la nation de savoir quel est le coût réel d’un Congrès en RDC ?

La démarche du député auteur de la pétition, du reste, assigné en résidence surveillée parce que poursuivi pour « faux et usage de faux » dans la collecte des signatures de sa pétition, aurait été subtile si elle  répondait d’abord à cette interrogation majeure avec des preuves appuyées. « Combien coûte le Congrès en RDC ? » Hélas !

In fine, l’autre question cruciale, c’est de la gestion d’une Assemblée nationale dans une forme de confusion délibérée, entre vitesse et précipitation. Ici encore, il y a à se demander dans cette affaire si la justice, indépendante, confirme l'infraction de « faux et usage de faux » contre le député MLC auteur de la pétition, quelle sera la suite aussi longtemps que la plénière a été entrainée à examiner et à voter sur base d’une pétition attaquée en justice ?

Pour bien d’observateurs, tout est mis en œuvre, en amont, pour priver la République d’un Parlement vrai et dans la suite, de vrais débats sur des réformes essentielles attendues à la suite de l’alternance saluée au sommet de l’État.

 


LP