1. SOCIETE > Affaire MCK contre MMG Kinsevere : trois ONG fustigent le trafic d’influence
  2. SOCIETE > Affaire MCK contre MMG Kinsevere : trois ONG fustigent le trafic d’influence
  3. FOCUS > Modeste Mutinga : «Kabila est une épine dans le pied de Tshisekedi»
  4. FOCUS > Modeste Mutinga : «Kabila est une épine dans le pied de Tshisekedi»
  5. A HAUTE VOIX > Bientôt un choc frontal ?
  6. A HAUTE VOIX > Bientôt un choc frontal ?
  7. APOSTROPHE > Élite sans éthique
  8. APOSTROPHE > Élite sans éthique
  9. POLITIQUE > L'union sacrée autour de la candidature de Malonda se lézarde
  10. POLITIQUE > L'union sacrée autour de la candidature de Malonda se lézarde
  11. POLITIQUE > Ronsard Malonda à la tête de la Céni : La majorité silencieuse s’indigne et proteste
  12. POLITIQUE > Ronsard Malonda à la tête de la Céni : La majorité silencieuse s’indigne et proteste
  13. ECONOMIE > ANAPI et USAfBC s’engagent à matérialiser l’accord sur le commerce et les investissements
  14. ECONOMIE > ANAPI et USAfBC s’engagent à matérialiser l’accord sur le commerce et les investissements
  15. POLITIQUE > Présidence de la Céni : le candidat des catholiques  Cyrille Ebotoko allie expertise et rectitude  
  16. POLITIQUE > Présidence de la Céni : le candidat des catholiques  Cyrille Ebotoko allie expertise et rectitude  
  17. FOCUS > Félix Tshisekedi recommande « le consensus » au poste du président de la Céni
  18. FOCUS > Félix Tshisekedi recommande « le consensus » au poste du président de la Céni
  19. A HAUTE VOIX > PPRD/FCC, une forteresse prenable
  20. A HAUTE VOIX > PPRD/FCC, une forteresse prenable
  21. PROVINCES > Kongo Central : des députés provinciaux désavouent  Pierre Matusila
  22. PROVINCES > Kongo Central : des députés provinciaux désavouent  Pierre Matusila
  23. POLITIQUE > Crise institutionnelle à l’horizon : Les juristes congolais de la diaspora interpellent la classe politique
  24. POLITIQUE > Crise institutionnelle à l’horizon : Les juristes congolais de la diaspora interpellent la classe politique
  25. SOCIETE > Tribunal judiciaire de Paris : Afriland First Bank porte plainte pour corruption contre Global Witness et PPlaaf
  26. SOCIETE > Tribunal judiciaire de Paris : Afriland First Bank porte plainte pour corruption contre Global Witness et PPlaaf
  27. FOCUS > Le Cardinal Ambongo, c’est la voix des sans-voix
  28. FOCUS > Le Cardinal Ambongo, c’est la voix des sans-voix
  29. FOCUS > Les propositions de lois Minaku-Sakata mises au frigo
  30. FOCUS > Les propositions de lois Minaku-Sakata mises au frigo
  31. FOCUS > Matata appelle à la mise en place d’« un leadership-gouvernance »
  32. FOCUS > Matata appelle à la mise en place d’« un leadership-gouvernance »
  33. CULTURE > Cinéma : le film «Panafrika, la bête noire», un appel à l’appropriation de l’histoire africaine
  34. CULTURE > Cinéma : le film «Panafrika, la bête noire», un appel à l’appropriation de l’histoire africaine
  35. POLITIQUE > La Comico plaide pour la tenue des élections municipales et urbaines avant 2023
  36. POLITIQUE > La Comico plaide pour la tenue des élections municipales et urbaines avant 2023
  37. SOCIETE > Covid-19 : Le nombre de contaminations quotidiennes en net recul
  38. SOCIETE > Covid-19 : Le nombre de contaminations quotidiennes en net recul
  39. FORUM > Quelles leçons de politique agricole pour une RDC souveraine post-crise ?
  40. FORUM > Quelles leçons de politique agricole pour une RDC souveraine post-crise ?
  41. FORUM > 60 ans d’indépendance du Congo: Les axes de paix, justice et  travail
  42. FORUM > 60 ans d’indépendance du Congo: Les axes de paix, justice et  travail
  43. CULTURE > « Covid-19 : confidences de la chienne du voisin »
  44. CULTURE > « Covid-19 : confidences de la chienne du voisin »
  45. FOCUS > Face à la misère du peuple : M. Katumbi stigmatise l'égoïsme d'une certaine classe politique
  46. FOCUS > Face à la misère du peuple : M. Katumbi stigmatise l'égoïsme d'une certaine classe politique
  47. POLITIQUE > Affaire Darryl Lewis: La justice américaine ouvre la voie à un procès contre Thambwe Mwamba
  48. POLITIQUE > Affaire Darryl Lewis: La justice américaine ouvre la voie à un procès contre Thambwe Mwamba
  49. FOCUS > Le roi Philippe II de Belgique exprime son plus profond regret
  50. FOCUS > Le roi Philippe II de Belgique exprime son plus profond regret
  51. POLITIQUE > Le 1er président de la RDC, Joseph Kasa-Vubu élevé au rang de Héros national
  52. POLITIQUE > Le 1er président de la RDC, Joseph Kasa-Vubu élevé au rang de Héros national
  53. FOCUS > Tshisekedi clarifie sa vision d’État de droit
  54. FOCUS > Tshisekedi clarifie sa vision d’État de droit
  55. A HAUTE VOIX > Le sens des regrets royaux pour « les blessures du passé »
  56. A HAUTE VOIX > Le sens des regrets royaux pour « les blessures du passé »
  57. SOCIETE > Dr. Joseph Kitaganya : « 60 ans après l'indépendance, la RDC a perdu ses prestiges de visibilité à l'extérieur »
  58. SOCIETE > Dr. Joseph Kitaganya : « 60 ans après l'indépendance, la RDC a perdu ses prestiges de visibilité à l'extérieur »
  59. ECONOMIE > La ministre de l’Économie s’engage à améliorer les conditions de travail du secrétariat général
  60. ECONOMIE > La ministre de l’Économie s’engage à améliorer les conditions de travail du secrétariat général
inner-page-banner

Face à la multiplicité des produits désinfectants, notamment le gel hydroalcoolique depuis la déclaration de la pandémie du Covid-19 en République démocratique du Congo, un contrôle sévère s’impose afin de mettre hors d’état de nuire toute personne qui s’illustre à vendre ou à distribuer des produits dont la qualité fait l’objet dedoutes et ne respecte pas les normes en la matière. C’est le plaidoyer qu’a décidé de mener l’Agence Galaxie Médias (AGM), en sa qualité d’agence conseil d’Angel Cosmetics, une société de droit congolais.

« Sur le marché, l’on vend parfois du poison en lieu et place de désinfectants. Des produits fabriqués par des mains inexpertes. Malheureusement, ces produits sont utilisés par les congolais, aux risques parfois incalculables. Quant à nous, nous produisons localement des produits qui tuent les bactéries. Tous nos produits portent le code bar. Ils respectent toutes les normes en la matière », a rassuré en substance Jérôme Sekana, directeur général d’AGM, agence conseil d’Angel Cosmetics.

Il y a quelques jours, les experts de la faculté de Pharmacie de l’Université de Kinshasa ont alerté sur le fait qu’il existe sur le marché, à travers la République, des « désinfectants » non conformes à la désinfection des mains. En lieu et place de tuer les bactéries, ont-ils prévenu, ces liquides que l’on fait passer pour les désinfectants rajoutent parfois des bactéries aux endroits où ils sont appliqués. Ils ont ainsi appelé à la vigilance, afin d’éviter le pire.

Pour Jérôme Sekana, l’Etat congolais a l’obligation de tout mettre en œuvre pour extirper du marché, les produits qui ne répondent pas aux normes. Dans le même ordre d’idées, le manager de l’AGM souhaite que ceux qui s’adonnent à de tels actes subissent la rigueur de la loi.

« Il y a nécessité d’assainir le marché de solution hydro alcoolique, savons, alcool et autres. C’est alors que les consommateurs pourront se retrouver devant les meilleurs produits…. Malgré l’inflation, les prix de nos produits désinfectants sont restés le mêmes », a-t-il déclaré.     

Au cours d’une séance pédagogique, l’agence conseil d’Angel Cosmetics a rappelé, à l’attention de l’auditoire, les méthodes d’utilisation de différents produits. Notamment l’alcool, le gel hydro alcoolique, le savon anti bactéries et autres.

« Le savon antiseptique ne peut être utilisé concomitamment avec le gel hydroalcoolique, au risque de causer de dommages. Le gel, lui, ne peut être utilisé qu’en cas d’absence de savon. On ne peut l’appliquer que sur une zone bien sèche. Avec l’alcool, on désinfecte tout matériel que l’on veut utiliser, dans le souci de se rassurer de l’inexistence des bactéries et tout autre microbe. L’alcool peut également être appliqué sur une plaie dont on ne veut voir couler le sang…. », a-t-il indiqué.

Notons par ailleurs que depuis la parution de la maladie à coronavirus, le prix des désinfectants est parfois revu à la hausse sans raisons valables. Certains commerçants profitent de fois de la demande de plus en plus croissante sur le marché pour augmenter le prix. Dans cette optique, il a été rappelé à tous les revendeurs d’Angel Cosmetics de ne vendre qu’aux prix convenus avec leur fournisseur, au risque de voir leurs contrats être annulés.


Olivier Kaforo