1. SOCIETE > Affaire MCK contre MMG Kinsevere : trois ONG fustigent le trafic d’influence
  2. SOCIETE > Affaire MCK contre MMG Kinsevere : trois ONG fustigent le trafic d’influence
  3. FOCUS > Modeste Mutinga : «Kabila est une épine dans le pied de Tshisekedi»
  4. FOCUS > Modeste Mutinga : «Kabila est une épine dans le pied de Tshisekedi»
  5. A HAUTE VOIX > Bientôt un choc frontal ?
  6. A HAUTE VOIX > Bientôt un choc frontal ?
  7. APOSTROPHE > Élite sans éthique
  8. APOSTROPHE > Élite sans éthique
  9. POLITIQUE > L'union sacrée autour de la candidature de Malonda se lézarde
  10. POLITIQUE > L'union sacrée autour de la candidature de Malonda se lézarde
  11. POLITIQUE > Ronsard Malonda à la tête de la Céni : La majorité silencieuse s’indigne et proteste
  12. POLITIQUE > Ronsard Malonda à la tête de la Céni : La majorité silencieuse s’indigne et proteste
  13. ECONOMIE > ANAPI et USAfBC s’engagent à matérialiser l’accord sur le commerce et les investissements
  14. ECONOMIE > ANAPI et USAfBC s’engagent à matérialiser l’accord sur le commerce et les investissements
  15. POLITIQUE > Présidence de la Céni : le candidat des catholiques  Cyrille Ebotoko allie expertise et rectitude  
  16. POLITIQUE > Présidence de la Céni : le candidat des catholiques  Cyrille Ebotoko allie expertise et rectitude  
  17. FOCUS > Félix Tshisekedi recommande « le consensus » au poste du président de la Céni
  18. FOCUS > Félix Tshisekedi recommande « le consensus » au poste du président de la Céni
  19. A HAUTE VOIX > PPRD/FCC, une forteresse prenable
  20. A HAUTE VOIX > PPRD/FCC, une forteresse prenable
  21. PROVINCES > Kongo Central : des députés provinciaux désavouent  Pierre Matusila
  22. PROVINCES > Kongo Central : des députés provinciaux désavouent  Pierre Matusila
  23. POLITIQUE > Crise institutionnelle à l’horizon : Les juristes congolais de la diaspora interpellent la classe politique
  24. POLITIQUE > Crise institutionnelle à l’horizon : Les juristes congolais de la diaspora interpellent la classe politique
  25. SOCIETE > Tribunal judiciaire de Paris : Afriland First Bank porte plainte pour corruption contre Global Witness et PPlaaf
  26. SOCIETE > Tribunal judiciaire de Paris : Afriland First Bank porte plainte pour corruption contre Global Witness et PPlaaf
  27. FOCUS > Le Cardinal Ambongo, c’est la voix des sans-voix
  28. FOCUS > Le Cardinal Ambongo, c’est la voix des sans-voix
  29. FOCUS > Les propositions de lois Minaku-Sakata mises au frigo
  30. FOCUS > Les propositions de lois Minaku-Sakata mises au frigo
  31. FOCUS > Matata appelle à la mise en place d’« un leadership-gouvernance »
  32. FOCUS > Matata appelle à la mise en place d’« un leadership-gouvernance »
  33. CULTURE > Cinéma : le film «Panafrika, la bête noire», un appel à l’appropriation de l’histoire africaine
  34. CULTURE > Cinéma : le film «Panafrika, la bête noire», un appel à l’appropriation de l’histoire africaine
  35. POLITIQUE > La Comico plaide pour la tenue des élections municipales et urbaines avant 2023
  36. POLITIQUE > La Comico plaide pour la tenue des élections municipales et urbaines avant 2023
  37. SOCIETE > Covid-19 : Le nombre de contaminations quotidiennes en net recul
  38. SOCIETE > Covid-19 : Le nombre de contaminations quotidiennes en net recul
  39. FORUM > Quelles leçons de politique agricole pour une RDC souveraine post-crise ?
  40. FORUM > Quelles leçons de politique agricole pour une RDC souveraine post-crise ?
  41. FORUM > 60 ans d’indépendance du Congo: Les axes de paix, justice et  travail
  42. FORUM > 60 ans d’indépendance du Congo: Les axes de paix, justice et  travail
  43. CULTURE > « Covid-19 : confidences de la chienne du voisin »
  44. CULTURE > « Covid-19 : confidences de la chienne du voisin »
  45. FOCUS > Face à la misère du peuple : M. Katumbi stigmatise l'égoïsme d'une certaine classe politique
  46. FOCUS > Face à la misère du peuple : M. Katumbi stigmatise l'égoïsme d'une certaine classe politique
  47. POLITIQUE > Affaire Darryl Lewis: La justice américaine ouvre la voie à un procès contre Thambwe Mwamba
  48. POLITIQUE > Affaire Darryl Lewis: La justice américaine ouvre la voie à un procès contre Thambwe Mwamba
  49. FOCUS > Le roi Philippe II de Belgique exprime son plus profond regret
  50. FOCUS > Le roi Philippe II de Belgique exprime son plus profond regret
  51. POLITIQUE > Le 1er président de la RDC, Joseph Kasa-Vubu élevé au rang de Héros national
  52. POLITIQUE > Le 1er président de la RDC, Joseph Kasa-Vubu élevé au rang de Héros national
  53. FOCUS > Tshisekedi clarifie sa vision d’État de droit
  54. FOCUS > Tshisekedi clarifie sa vision d’État de droit
  55. A HAUTE VOIX > Le sens des regrets royaux pour « les blessures du passé »
  56. A HAUTE VOIX > Le sens des regrets royaux pour « les blessures du passé »
  57. SOCIETE > Dr. Joseph Kitaganya : « 60 ans après l'indépendance, la RDC a perdu ses prestiges de visibilité à l'extérieur »
  58. SOCIETE > Dr. Joseph Kitaganya : « 60 ans après l'indépendance, la RDC a perdu ses prestiges de visibilité à l'extérieur »
  59. ECONOMIE > La ministre de l’Économie s’engage à améliorer les conditions de travail du secrétariat général
  60. ECONOMIE > La ministre de l’Économie s’engage à améliorer les conditions de travail du secrétariat général
inner-page-banner

 

Les parties prenantes au projet Grand Inga sont en conférence virtuelle depuis le 22 et ce jusqu'au 29 juin prochain. Et du côté de la RDC, le ministre d’État, ministre des Ressources hydrauliques et Électricité, Eustache Muhanzi Mubembe a, dans sa note d’orientation adressée aux experts en prélude de l’atelier de la conférence technique, définit les objectifs clairs poursuivis par le gouvernement congolais. Il s’agit, entre autres, de présenter les opportunités actuelles et futures du projet Grand Inga et d’autres activités d’investissement dans le secteur de l’énergie électrique en RDC spécialement sur le fleuve Congo et ses affluents. L’on note que les conclusions de cette conférence devront être greffées sur les avancées déjà enregistrées avec la BAD depuis près de 40 ans.

Lancés par le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, les travaux de la conférence panafricaine sur le Grand Ingase poursuivent en visioconférence, et ce jusqu’au 29 juin, afin de préparer la grande conférence des chefs d’État, prévue entre septembre et octobre 2020, en fonction de l’évolution de la pandémie du Coronavirus.

Portant la voix du gouvernement de la RDC, le ministre des Ressources hydrauliques et Électricité Eustache Muhanzia fait part aux parties prenantes, des objectifs poursuivis par son pays.

Compléter les avancées déjà enregistrées

Il s’agit de présenter les opportunités actuelles et futures du projet Grand Inga et d’autres activités d’investissement dans le secteur de l’énergie électrique en RDC spécialement sur le fleuve Congo et ses affluents ;d’encourager des appels à manifestation d’intérêts de la part des participants pour l’achat de l’énergie à produire au cours des phases subséquentes du projet Grand Inga ; d’encourager un dialogue approfondi et une collaboration d’investissement entre les entrepreneurs publics et privés, et les plus hautes instances politiques et économiques, aussi bien au niveau de la RDC qu’au niveau continental ; de présenter un aperçu de l’état actuel de la coopération/intégration continentale et régionale politique et technique en matière d’énergie durable ; de recommander un cadre de base pour guider la RDC en prélude d’une conférence des chefs d’États africains.

Pour le ministre Eustache Muhanzi, les conclusions de cette conférence devront être greffées sur les avancées enregistrées déjà avec la BAD depuis près de 40 ans.

De ces avancées, l’on note, entre autres,les résolutions des travaux des quatre derniers ateliers organisés avec la collaboration de la Banque africaine de développement (BAD) successivement à Johannesburg en novembre 2019, à Abidjan en décembre 2019 et janvier 2020 et enfin, à Kinshasa en mars 2020, et dont l’objectif est la réalisation effective du projet hydroélectrique Grand Inga en commençant par la centrale de « Inga 3 » d’une capacité de 11 000MW et au-delà.

Pour rappel, la RDC a déjà levé des options majeures dans sa politique énergétique traduite, notamment par la libéralisationdu secteur de l’électricité avec un cadre institutionnel et juridique approprié et attrayant.

Aussi, le pays s’en tient à privilégier les ressources énergétiques disponibles pour accroitre l’offre énergétique et l’accès pour tous à l’électricité dans les meilleures conditions de prix et de protection de l’environnement.


Pitshou Mulumba