1. FOCUS > Appréciation du franc congolais : Des mesures aléatoires à effet éphémère
  2. FOCUS > Appréciation du franc congolais : Des mesures aléatoires à effet éphémère
  3. PROVINCES > Covid-19 à Tshangu : Le spectre d’une nouvelle vague plane sur Kinshasa
  4. PROVINCES > Covid-19 à Tshangu : Le spectre d’une nouvelle vague plane sur Kinshasa
  5. PROVINCES > Kongo Central : L’insécurité à Seke-Banza à l’ordre du jour au ministère des Relations avec le Parlement
  6. PROVINCES > Kongo Central : L’insécurité à Seke-Banza à l’ordre du jour au ministère des Relations avec le Parlement
  7. POLITIQUE > Marche du 19 juillet : L’UDPS inhume les « martyrs » ce mercredi à Kinshasa et Lubumbashi
  8. POLITIQUE > Marche du 19 juillet : L’UDPS inhume les « martyrs » ce mercredi à Kinshasa et Lubumbashi
  9. PROVINCES > Nord-Kivu : David Kamuha sensibilise au civisme fiscal pour le développement de la province
  10. PROVINCES > Nord-Kivu : David Kamuha sensibilise au civisme fiscal pour le développement de la province
  11. POLITIQUE > Crimes dans l’Est de la RDC : Dr Mukwege plaide pour la fin de l’impunité
  12. POLITIQUE > Crimes dans l’Est de la RDC : Dr Mukwege plaide pour la fin de l’impunité
  13. PROVINCES > Bandundu : la Comaco célèbre la Tabaski à travers des actions humanitaires
  14. PROVINCES > Bandundu : la Comaco célèbre la Tabaski à travers des actions humanitaires
  15. SOCIETE > ÉLAN RDC et GIZ sensibilisent à l’utilisation du mobile money et aux paiements numériques dans le contexte de Covid-19
  16. SOCIETE > ÉLAN RDC et GIZ sensibilisent à l’utilisation du mobile money et aux paiements numériques dans le contexte de Covid-19
  17. ECONOMIE > Haut-Katanga: Qui a « privatisé » le poste-frontière de Kasumbalesa?
  18. ECONOMIE > Haut-Katanga: Qui a « privatisé » le poste-frontière de Kasumbalesa?
  19. FOCUS > La BCC aux abois face à la « guerre des changes »
  20. FOCUS > La BCC aux abois face à la « guerre des changes »
  21. FORUM > Réformes électorales : inopportunité d’un forum formel extra-institutionnel
  22. FORUM > Réformes électorales : inopportunité d’un forum formel extra-institutionnel
  23. CULTURE > Kinshasa : musique et danse au menu d’un gala caritatif en faveur de drépanocytaires
  24. CULTURE > Kinshasa : musique et danse au menu d’un gala caritatif en faveur de drépanocytaires
  25. ECONOMIE > La RDC réintègre la liste des pays africains éligibles à l’AGOA
  26. ECONOMIE > La RDC réintègre la liste des pays africains éligibles à l’AGOA
  27. SOCIETE > Covid-19 : La Chine octroie un don de 246 milles masques chirurgicaux au FNSCC
  28. SOCIETE > Covid-19 : La Chine octroie un don de 246 milles masques chirurgicaux au FNSCC
  29. FOCUS > La Zambie sollicite un nouveau délai de 7 jours pour évacuer ses militaires
  30. FOCUS > La Zambie sollicite un nouveau délai de 7 jours pour évacuer ses militaires
  31. SOCIETE > Afriland First Bank CD redonne le sourire aux vieillards de Kinshasa
  32. SOCIETE > Afriland First Bank CD redonne le sourire aux vieillards de Kinshasa
  33. FORUM > Le  mal congolais : Immenses richesses naturelles face à une classe politique irresponsable et controversée !
  34. FORUM > Le  mal congolais : Immenses richesses naturelles face à une classe politique irresponsable et controversée !
  35. A HAUTE VOIX > Mettre fin aux conflits intercommunautaires pour stabiliser le pays
  36. A HAUTE VOIX > Mettre fin aux conflits intercommunautaires pour stabiliser le pays
  37. SOCIETE > Eradication des violences : Mukwege préconise la « justice et la coexistence pacifique »
  38. SOCIETE > Eradication des violences : Mukwege préconise la « justice et la coexistence pacifique »
  39. SOCIETE > Infrastructures : Les entrepreneurs congolais recommandent la dépolitisation des travaux publics
  40. SOCIETE > Infrastructures : Les entrepreneurs congolais recommandent la dépolitisation des travaux publics
  41. FOCUS > Kinshasa – Lusaka : Une guerre évitée de justesse
  42. FOCUS > Kinshasa – Lusaka : Une guerre évitée de justesse
  43. POLITIQUE > Lobbying sur les réformes électorales : Les signataires de l’appel du 11 juillet reçus à la Primature
  44. POLITIQUE > Lobbying sur les réformes électorales : Les signataires de l’appel du 11 juillet reçus à la Primature
  45. ECONOMIE > Infrastructures : Les entrepreneurs congolais explorent les moyens de booster  le secteur
  46. ECONOMIE > Infrastructures : Les entrepreneurs congolais explorent les moyens de booster  le secteur
  47. FOCUS > Front social en ébullition : La BCC recommande l’ajustement budgétaire
  48. FOCUS > Front social en ébullition : La BCC recommande l’ajustement budgétaire
  49. FOCUS > Félix Tshisekedi dans le Top 100 des Africains les plus réputés
  50. FOCUS > Félix Tshisekedi dans le Top 100 des Africains les plus réputés
  51. CULTURE > « Kha Ntuya, paysan engagé » retrace la vie d’un pionnier du développement agricole
  52. CULTURE > « Kha Ntuya, paysan engagé » retrace la vie d’un pionnier du développement agricole
  53. CULTURE > Initiative de FMJC : Le magazine « Mama yaKongôo » fait peau neuve
  54. CULTURE > Initiative de FMJC : Le magazine « Mama yaKongôo » fait peau neuve
  55. ECONOMIE > Manipulation du taux de change : Les Télécoms dans le viseur de la Banque centrale du Congo
  56. ECONOMIE > Manipulation du taux de change : Les Télécoms dans le viseur de la Banque centrale du Congo
  57. A HAUTE VOIX > 5 000 USD/mois : revendication normale mais illogique
  58. A HAUTE VOIX > 5 000 USD/mois : revendication normale mais illogique
  59. SOCIETE > Riposte à la Covid-19: l'ISC/Goma prend des précautions pour protéger la communauté estudiantine     
  60. SOCIETE > Riposte à la Covid-19: l'ISC/Goma prend des précautions pour protéger la communauté estudiantine     
inner-page-banner

Le Premier ministre honoraire, Augustin Matata Ponyo, entend initier une action en justice contre toute personne qui, par médias interposés ou un quelconque canal, voudrait saper son honneur et sa dignité en l’indexant dans la mégestion financière des fonds destinés à la mise en œuvre d’un certain nombre de projets initiés par le gouvernement de la République de 2012 à 2016.

Dans une mise au point transmise à la rédaction du journal Le Potentiel, mardi 7 juillet, le cabinet du sénateur Matata Ponyo qui dénonce ces propos malveillants. Ce cabinet n’exclut pas la piste d’une cabale « savamment orchestrée à des fins éminemment politiques » susceptibles de détourner l’attention du président de la République et celle de la justice. Alors que des fossoyeurs de l’économie congolaise sont bien connus de la population congolaise et la communauté internationale.

Ci-dessous le texte de la mise au point.

CABINET DE L’HONORABLE SENATEUR MATATA PONYO MAPON

Objet : MISE AU POINT

Il s’observe depuis quelques semaines des publications tant dans certains quotidiens paraissant à Kinshasa, dans des émissions radio-télédiffusées qu’à travers les réseaux sociaux, faisant état de la mauvaise gestion financière par le Premier Ministre Honoraire Matata Ponyo Mapon, des fonds destinés à la mise en œuvre d’un certain nombre de projets initiés par le gouvernement de la République sous sa direction.

Point n’est besoin de rappeler à l’opinion tant nationale qu’internationale que la Primature, sous son mandat, tout en étant un centre d’impulsion et d’évaluation rigoureux de l’action gouvernementale, en harmonie avec son Excellence Monsieur le Président de la République, n’a jamais été ni un centre d’ordonnancement des fonds publics, ni une unité d’implémentation des projets du gouvernement, encore moins un lieu de décaissement ou de gestion des fonds destinés aux projets d’investissement.

A cet effet, il y a lieu de noter que, sauf mauvaise foi manifeste et intention malveillante, cette implémentation a toujours été l’œuvre des ministères sectoriels, et qu’en aucun moment de tout son mandat à la tête du gouvernement (avril 2012 à décembre 2016), le Premier ministre honoraire n’a eu à gérer, depuis la Primature, des fonds destinés aux différents projets d’investissements. Donc, aucun fonds destiné au financement des projets gouvernementaux n’a transité par la Primature.

Le poids des défis qu’il devait relever au fil de ces années de dur labeur (2012 – 2016), de privation et d’abnégation pour engager le gouvernement dans des réformes d’envergure pour la gouvernance à laquelle il est très attaché, ne pouvait jamais lui permettre d’alourdir ses responsabilités par son implication dans l’implémentation directe des projets et surtout par la gestion des fonds y destinés.

Ces publications et interventions radio-télédiffusées qui, par ailleurs, surestiment à dessein les montants de différents projets, les multipliant parfois par deux ou trois, si pas plus, démontrent non seulement la méconnaissance des principes de fonctionnement d’un gouvernement, en ce compris le rôle du Premier ministre, mais aussi, le mépris, la calomnie, la désinformation et les dénonciations qui relèvent d’une légèreté et d’une grossièreté savamment montées par des personnes animées d’une intention excessive de nuire et de porter atteinte à son honneur et à sa dignité.  

Qu’il s’agisse du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, du marché international de Kinshasa à Maluku, des locomotives neuves pour la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC), de la société Congo Airways, de Transco, des bus Esprit de vie, de la relance de la Société Congolaise des Transports et Ports (SCPT), du Bâtiment du gouvernement (intelligent), des immeubles Royal réhabilités, de l’aérogare internationale de N’Djili, des stades municipaux, des écoles primaires construites, du lot important d’équipements médicaux, ainsi que de tout autre projet initié en son temps, les ministères sectoriels en ont assuré la coordination, la supervision et le suivi dans leur implémentation. D’autres, par ailleurs, ont bénéficié du concours direct des services compétents de l’Etat et même des entités privées qui en ont été rendus comptables dudit implémentation.

Il est dès lors déloyal et malicieux de chercher à détourner l’attention de l’opinion par une désinformation qui n’a comme objectif principal d’une part, de porter atteinte à son honneur, à sa dignité et à sa personnalité et d’autre part, de détourner l’attention de Son Excellence Monsieur le Président de la République et celle de la Justice, de véritables fossoyeurs de l’économie congolaise qui ont été réellement impliqués dans la mauvaise gouvernance des fonds publics et qui sont bel et bien connus par la population congolaise et la communauté internationale.

Le cabinet de l’honorable sénateur entend solliciter des enquêtes pour dénicher les tireurs de ficelles dont les premiers éléments révèlent, fort dommage, la piste d’une cabale savamment orchestrée à des fins éminemment politiques.

Aussi le cabinet se réserve-t-il le droit de s’en ouvrir sous peu à la justice pour tous ces faits tout aussi invraisemblables que répréhensibles par la loi pénale.

Le cabinet.

Fait à Kinshasa, le 6 juillet 2020


LP