1. FOCUS > Appréciation du franc congolais : Des mesures aléatoires à effet éphémère
  2. FOCUS > Appréciation du franc congolais : Des mesures aléatoires à effet éphémère
  3. PROVINCES > Covid-19 à Tshangu : Le spectre d’une nouvelle vague plane sur Kinshasa
  4. PROVINCES > Covid-19 à Tshangu : Le spectre d’une nouvelle vague plane sur Kinshasa
  5. PROVINCES > Kongo Central : L’insécurité à Seke-Banza à l’ordre du jour au ministère des Relations avec le Parlement
  6. PROVINCES > Kongo Central : L’insécurité à Seke-Banza à l’ordre du jour au ministère des Relations avec le Parlement
  7. POLITIQUE > Marche du 19 juillet : L’UDPS inhume les « martyrs » ce mercredi à Kinshasa et Lubumbashi
  8. POLITIQUE > Marche du 19 juillet : L’UDPS inhume les « martyrs » ce mercredi à Kinshasa et Lubumbashi
  9. PROVINCES > Nord-Kivu : David Kamuha sensibilise au civisme fiscal pour le développement de la province
  10. PROVINCES > Nord-Kivu : David Kamuha sensibilise au civisme fiscal pour le développement de la province
  11. POLITIQUE > Crimes dans l’Est de la RDC : Dr Mukwege plaide pour la fin de l’impunité
  12. POLITIQUE > Crimes dans l’Est de la RDC : Dr Mukwege plaide pour la fin de l’impunité
  13. PROVINCES > Bandundu : la Comaco célèbre la Tabaski à travers des actions humanitaires
  14. PROVINCES > Bandundu : la Comaco célèbre la Tabaski à travers des actions humanitaires
  15. SOCIETE > ÉLAN RDC et GIZ sensibilisent à l’utilisation du mobile money et aux paiements numériques dans le contexte de Covid-19
  16. SOCIETE > ÉLAN RDC et GIZ sensibilisent à l’utilisation du mobile money et aux paiements numériques dans le contexte de Covid-19
  17. ECONOMIE > Haut-Katanga: Qui a « privatisé » le poste-frontière de Kasumbalesa?
  18. ECONOMIE > Haut-Katanga: Qui a « privatisé » le poste-frontière de Kasumbalesa?
  19. FOCUS > La BCC aux abois face à la « guerre des changes »
  20. FOCUS > La BCC aux abois face à la « guerre des changes »
  21. FORUM > Réformes électorales : inopportunité d’un forum formel extra-institutionnel
  22. FORUM > Réformes électorales : inopportunité d’un forum formel extra-institutionnel
  23. CULTURE > Kinshasa : musique et danse au menu d’un gala caritatif en faveur de drépanocytaires
  24. CULTURE > Kinshasa : musique et danse au menu d’un gala caritatif en faveur de drépanocytaires
  25. ECONOMIE > La RDC réintègre la liste des pays africains éligibles à l’AGOA
  26. ECONOMIE > La RDC réintègre la liste des pays africains éligibles à l’AGOA
  27. SOCIETE > Covid-19 : La Chine octroie un don de 246 milles masques chirurgicaux au FNSCC
  28. SOCIETE > Covid-19 : La Chine octroie un don de 246 milles masques chirurgicaux au FNSCC
  29. FOCUS > La Zambie sollicite un nouveau délai de 7 jours pour évacuer ses militaires
  30. FOCUS > La Zambie sollicite un nouveau délai de 7 jours pour évacuer ses militaires
  31. SOCIETE > Afriland First Bank CD redonne le sourire aux vieillards de Kinshasa
  32. SOCIETE > Afriland First Bank CD redonne le sourire aux vieillards de Kinshasa
  33. FORUM > Le  mal congolais : Immenses richesses naturelles face à une classe politique irresponsable et controversée !
  34. FORUM > Le  mal congolais : Immenses richesses naturelles face à une classe politique irresponsable et controversée !
  35. A HAUTE VOIX > Mettre fin aux conflits intercommunautaires pour stabiliser le pays
  36. A HAUTE VOIX > Mettre fin aux conflits intercommunautaires pour stabiliser le pays
  37. SOCIETE > Eradication des violences : Mukwege préconise la « justice et la coexistence pacifique »
  38. SOCIETE > Eradication des violences : Mukwege préconise la « justice et la coexistence pacifique »
  39. SOCIETE > Infrastructures : Les entrepreneurs congolais recommandent la dépolitisation des travaux publics
  40. SOCIETE > Infrastructures : Les entrepreneurs congolais recommandent la dépolitisation des travaux publics
  41. FOCUS > Kinshasa – Lusaka : Une guerre évitée de justesse
  42. FOCUS > Kinshasa – Lusaka : Une guerre évitée de justesse
  43. POLITIQUE > Lobbying sur les réformes électorales : Les signataires de l’appel du 11 juillet reçus à la Primature
  44. POLITIQUE > Lobbying sur les réformes électorales : Les signataires de l’appel du 11 juillet reçus à la Primature
  45. ECONOMIE > Infrastructures : Les entrepreneurs congolais explorent les moyens de booster  le secteur
  46. ECONOMIE > Infrastructures : Les entrepreneurs congolais explorent les moyens de booster  le secteur
  47. FOCUS > Front social en ébullition : La BCC recommande l’ajustement budgétaire
  48. FOCUS > Front social en ébullition : La BCC recommande l’ajustement budgétaire
  49. FOCUS > Félix Tshisekedi dans le Top 100 des Africains les plus réputés
  50. FOCUS > Félix Tshisekedi dans le Top 100 des Africains les plus réputés
  51. CULTURE > « Kha Ntuya, paysan engagé » retrace la vie d’un pionnier du développement agricole
  52. CULTURE > « Kha Ntuya, paysan engagé » retrace la vie d’un pionnier du développement agricole
  53. CULTURE > Initiative de FMJC : Le magazine « Mama yaKongôo » fait peau neuve
  54. CULTURE > Initiative de FMJC : Le magazine « Mama yaKongôo » fait peau neuve
  55. ECONOMIE > Manipulation du taux de change : Les Télécoms dans le viseur de la Banque centrale du Congo
  56. ECONOMIE > Manipulation du taux de change : Les Télécoms dans le viseur de la Banque centrale du Congo
  57. A HAUTE VOIX > 5 000 USD/mois : revendication normale mais illogique
  58. A HAUTE VOIX > 5 000 USD/mois : revendication normale mais illogique
  59. SOCIETE > Riposte à la Covid-19: l'ISC/Goma prend des précautions pour protéger la communauté estudiantine     
  60. SOCIETE > Riposte à la Covid-19: l'ISC/Goma prend des précautions pour protéger la communauté estudiantine     
inner-page-banner

Un trait est en train d’être tiré sur l’affaire Benoît Lwamba Bindu, le désormais ex-président de la Cour constitutionnelle et président du Conseil supérieur de la magistrature dont le PV de prise d’acte de sa démission a été déposé lundi 13 juillet sur la table du chef de l’Etat.

Dans sa correspondance datée du lundi 13 juillet référencée n°271/CC/CAB-PRES/07/2020, le président ad intérim de la Cour constitutionnelle, M. Funga Molima Mwata Evariste-Prince, a transmis au président de la République Félix Tshisekedi le procès-verbal de prise d’acte de la démission de Benoît Lwamba Bindu, de ses fonctions de président de la Cour constitutionnelle et président du Conseil supérieur de la magistrature.

Légalement, rapporte Scooprdc, cette correspondance de la haute Cour vient mettre fin à la saga Benoît Lwamba, faite de vraie-fausse-vraie démission. On peut conclure sans crainte d’être contredit que le sort de Lwamba est déjà scellé. Il est bel et bien parti de la Cour constitutionnelle.

Enquête sur cette démission

Entretemps, le dimanche 12 juillet 2020 en fin de journée, des agents de l’Agence nationale de renseignements (ANR) ont été signalés à la Cour constitutionnelle.

Ces agents en mission ont exigé de M. Ngoy Kalenda, directeur de cabinet du haut magistrat Benoît Lwamba, les sceaux et registres des courriers de la  haute Cour.

Ce qui veut dire, aux yeux des observateurs avertis qu’une enquête est enclenchée sur cette démission d’abord démentie puis confirmée par certains médias, dont le magazine Jeune Afrique qui fait référence et surtout la lettre de démission qui circule sur les réseaux sociaux.

En clair, les démentis ne semblent pas convaincre les hautes autorités. D’où le sens de cette enquête pour faire la lumière.

Jeune Afrique confirme la démission

Dans son édition électronique de ce samedi 11 juillet 2020, Jeune Afrique a confirmé la démission secrète du haut magistrat Benoît Lwamba Bindu, président de la Cour constitutionnelle,  également président du Conseil supérieur de la magistrature.

« Bien qu’il ait publiquement démenti avoir démissionné de la présidence de la Cour constitutionnelle, Benoît Lwamba a, en réalité bel et bien quitté son poste », note jeune Afrique.

D’après ce média panafricain, Benoît Lwamba a été reçu par le président Félix Tshisekedi le 4 juillet. Le président de la Cour constitutionnelle était alors venu informer le chef de l’État de sa volonté de démissionner de son poste.

Visé par les Américains

Jeune Afrique rappelle que Benoît Lwamba est visé par des sanctions américaines depuis février 2019. Il fait partie d’une liste de responsables congolais proches de Joseph Kabila mis en cause par Washington pour leur rôle présumé dans le processus électoral de décembre 2018, aux côtés, notamment de l’ancien président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku ou encore de l’ex-président de la Ceni, Corneille Nangaa.

Ancien directeur de cabinet du conseiller spécial de Joseph Kabila en matière de sécurité, Lwamba Bindu a été président à la Cour suprême de justice, avant d’être investi en 2015 à la tête de la Cour constitutionnelle et du Conseil supérieur de la magistrature.

Selon Jeune Afrique, les raisons personnelles et notamment son poids d’âge, 75 ans ont  motivé sa décision.

Le haut magistrat a surtout évoqué auprès du président Félix Tshisekedi les « pressions » qu’il dit « continuer » à subir sans révéler de qui?

Présentement à Bruxelles

Dans sa lettre de démission, déposée sur le bureau du procureur général près la Cour constitutionnelle le 27 juin 2020, Benoît Lwamba explique avoir affronté, « de dures épreuves ayant permis à [leur] pays, tout en gardant le cap, de traverser des moments historiques ». C’est lui qui avait validé l’élection de Félix Tshisekedi en janvier 2019.

Le haut magistrat démissionnaire a ensuite demandé au chef de l’État de faciliter son évacuation à Bruxelles, où il se trouve actuellement, afin qu’il puisse y recevoir des soins. « Il avait des difficultés pour partir en raison de la pandémie de coronavirus, et le chef a accepté d’accéder à sa demande afin qu’il soit prise en charge », confie une source dans l’entourage présidentiel, révèle Jeune Afrique.

Camouflage

Dans un communiqué publié le 10 juillet 2020, Benoît Lwamba avait démenti les rumeurs faisant état de sa démission.

« Il est sous pression de certains responsables du FCC », susurre-t-on au sein du cabinet de Félix Tshisekedi. Les sept autres membres de la Cour constitutionnelle ont pourtant bel et bien pris acte de sa volonté de quitter son poste dans une lettre datée du même jour et que Jeune Afrique a pu consulter.

Dans ce courrier, ces magistrats expliquent n’avoir « trouvé aucun motif de nature à contrarier cette démission volontaire », écrit par ailleurs le magazine Jeune Afrique.

 


LP