1. FOCUS > Paul Nsapu : « J’ai les compétences professionnelles requises pour occuper ce poste »
  2. FOCUS > Paul Nsapu : « J’ai les compétences professionnelles requises pour occuper ce poste »
  3. FOCUS > Moïse Katumbi dans le collimateur des assassins à Lubumbashi
  4. FOCUS > Moïse Katumbi dans le collimateur des assassins à Lubumbashi
  5. PROVINCES > Grâce présidentielle : Une centaine de prisonniers libérée à Bukavu et Uvira
  6. PROVINCES > Grâce présidentielle : Une centaine de prisonniers libérée à Bukavu et Uvira
  7. PROVINCES > Kasaï Oriental : Les professionnels des médias dans la rue
  8. PROVINCES > Kasaï Oriental : Les professionnels des médias dans la rue
  9. INTERVIEW > Cinq questions à Tatiana Nguya (*)
  10. INTERVIEW > Cinq questions à Tatiana Nguya (*)
  11. POLITIQUE > Journée africaine de la décentralisation et du développement local : la prévention des conflits en première ligne
  12. POLITIQUE > Journée africaine de la décentralisation et du développement local : la prévention des conflits en première ligne
  13. FOCUS > Retrait de troupes zambiennes : la diplomatie congolaise l’emporte
  14. FOCUS > Retrait de troupes zambiennes : la diplomatie congolaise l’emporte
  15. POLITIQUE > Me Clément Muza Kayembe : « Seul le chef de l’État peut initier des consultations »
  16. POLITIQUE > Me Clément Muza Kayembe : « Seul le chef de l’État peut initier des consultations »
  17. FOCUS > Gestion du projet « Bukanga Lonzo » : Le  2ème numéro de la Revue Congo Challenge met fin à la désinformation
  18. FOCUS > Gestion du projet « Bukanga Lonzo » : Le  2ème numéro de la Revue Congo Challenge met fin à la désinformation
  19. SOCIETE > Recrutement du personnel clé du programme d'appui au développement rural inclusif et résilient
  20. SOCIETE > Recrutement du personnel clé du programme d'appui au développement rural inclusif et résilient
  21. FOCUS > Rébellion des juges Kilomba et Ubulu : Une stratégie ratée du FCC
  22. FOCUS > Rébellion des juges Kilomba et Ubulu : Une stratégie ratée du FCC
  23. CULTURE > « Covid-19 :   le  Franc  congolais  vers  un déconfinement  hors-inflation ? » 
  24. CULTURE > « Covid-19 :   le  Franc  congolais  vers  un déconfinement  hors-inflation ? » 
  25. SOCIETE > Kcreascence Paulusi : « Ces massacres sont inadmissibles et leurs auteurs doivent rendre des comptes »
  26. SOCIETE > Kcreascence Paulusi : « Ces massacres sont inadmissibles et leurs auteurs doivent rendre des comptes »
  27. FOCUS > Appréciation du franc congolais : Des mesures aléatoires à effet éphémère
  28. FOCUS > Appréciation du franc congolais : Des mesures aléatoires à effet éphémère
  29. PROVINCES > Covid-19 à Tshangu : Le spectre d’une nouvelle vague plane sur Kinshasa
  30. PROVINCES > Covid-19 à Tshangu : Le spectre d’une nouvelle vague plane sur Kinshasa
  31. PROVINCES > Kongo Central : L’insécurité à Seke-Banza à l’ordre du jour au ministère des Relations avec le Parlement
  32. PROVINCES > Kongo Central : L’insécurité à Seke-Banza à l’ordre du jour au ministère des Relations avec le Parlement
  33. POLITIQUE > Marche du 19 juillet : L’UDPS inhume les « martyrs » ce mercredi à Kinshasa et Lubumbashi
  34. POLITIQUE > Marche du 19 juillet : L’UDPS inhume les « martyrs » ce mercredi à Kinshasa et Lubumbashi
  35. PROVINCES > Nord-Kivu : David Kamuha sensibilise au civisme fiscal pour le développement de la province
  36. PROVINCES > Nord-Kivu : David Kamuha sensibilise au civisme fiscal pour le développement de la province
  37. POLITIQUE > Crimes dans l’Est de la RDC : Dr Mukwege plaide pour la fin de l’impunité
  38. POLITIQUE > Crimes dans l’Est de la RDC : Dr Mukwege plaide pour la fin de l’impunité
  39. PROVINCES > Bandundu : la Comaco célèbre la Tabaski à travers des actions humanitaires
  40. PROVINCES > Bandundu : la Comaco célèbre la Tabaski à travers des actions humanitaires
  41. SOCIETE > ÉLAN RDC et GIZ sensibilisent à l’utilisation du mobile money et aux paiements numériques dans le contexte de Covid-19
  42. SOCIETE > ÉLAN RDC et GIZ sensibilisent à l’utilisation du mobile money et aux paiements numériques dans le contexte de Covid-19
  43. ECONOMIE > Haut-Katanga: Qui a « privatisé » le poste-frontière de Kasumbalesa?
  44. ECONOMIE > Haut-Katanga: Qui a « privatisé » le poste-frontière de Kasumbalesa?
  45. FOCUS > La BCC aux abois face à la « guerre des changes »
  46. FOCUS > La BCC aux abois face à la « guerre des changes »
  47. FORUM > Réformes électorales : inopportunité d’un forum formel extra-institutionnel
  48. FORUM > Réformes électorales : inopportunité d’un forum formel extra-institutionnel
  49. CULTURE > Kinshasa : musique et danse au menu d’un gala caritatif en faveur de drépanocytaires
  50. CULTURE > Kinshasa : musique et danse au menu d’un gala caritatif en faveur de drépanocytaires
  51. ECONOMIE > La RDC réintègre la liste des pays africains éligibles à l’AGOA
  52. ECONOMIE > La RDC réintègre la liste des pays africains éligibles à l’AGOA
  53. SOCIETE > Covid-19 : La Chine octroie un don de 246 milles masques chirurgicaux au FNSCC
  54. SOCIETE > Covid-19 : La Chine octroie un don de 246 milles masques chirurgicaux au FNSCC
  55. FOCUS > La Zambie sollicite un nouveau délai de 7 jours pour évacuer ses militaires
  56. FOCUS > La Zambie sollicite un nouveau délai de 7 jours pour évacuer ses militaires
  57. SOCIETE > Afriland First Bank CD redonne le sourire aux vieillards de Kinshasa
  58. SOCIETE > Afriland First Bank CD redonne le sourire aux vieillards de Kinshasa
  59. FORUM > Le  mal congolais : Immenses richesses naturelles face à une classe politique irresponsable et controversée !
  60. FORUM > Le  mal congolais : Immenses richesses naturelles face à une classe politique irresponsable et controversée !
inner-page-banner

Le Maroc célèbre ce 30 juillet le 21ème anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI au Trône. À cette occasion, l’ambassadeur du Maroc en RDC, M. Rachid Agassim, a fait un message dans lequel il est revenu sur les grands projets réalisés grâce à la vision éclairée du Souverain. L’on note l’engagement du Royaume du Maroc pour l’Afrique et les causes africaines. Un engagement qui découle d’une vision panafricaine profonde, éclairée et optimiste de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Ci-dessous le message de Son Excellence Monsieur Rachid AGASSIM, Ambassadeur de Sa Majesté Le Roi, à l’occasion de la célébration du 21ème anniversaire de la Fête du Trône

Kinshasa le 30 juillet 2020

Chers frères et sœurs rd-congolais, Chers compatriotes,

Le Royaume du Maroc célèbre aujourd’hui, le 30 juillet 2020, le 21ème Anniversaire de l’accession de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, que Dieu L’Assiste, au Glorieux Trône Alaouite. Il s’agit d’un évènement particulier dont la commémoration est enracinée dans la tradition de la Nation marocaine.

Je saisi cette occasion pour féliciter les membres de la Communauté marocaine en RDC et leur exprimer mes sincères souhaits de prospérité, de santé et de bonheur.

Cette journée historique, si chère et significative, est l’occasion annuelle pour le renouvellement du Pacte d’Allégeance qui lie le peuple marocain à Son Roi conformément à la tradition de ses Ancêtres. Il s’agit d’un moment fort qui marque l’attachement du peuple au Trône et incarne l’unité de la Nation autour de son August Souverain garant de cette Unité et de la souveraineté nationale, ainsi que des valeurs profondes de respect de la diversité, de tolérance et de paix.

C’est l’occasion de célébrer 21 ans de travail laborieux sous la conduite éclairée de Sa Majesté Le Roi, en vue de construire un Maroc émergent, prospère, moderne, mais authentique. Il s’agit également d’un moment pour s’arrêter sur les différents projets et stratégies engagées en vue de relever les défis du millénaire et de s’ériger en un modèle d’émergence réussi.

Dans ce sens, les grands chantiers réalisés en matière d’infrastructures et logistiques, de formation des ressources humaines, de l’offshoring, ainsi que les réformes de taille initiées sur le plan institutionnel et législatif en vue d’asseoir un environnement sain pour l’investissement et les affaires, ont permis au Maroc de moderniser ses secteurs économiques clés et de réaliser un bond de sept places au classement Doing Business 2020 de la Banque Mondiale, en se hissant au 53ème rang à l’échèle mondiale. Mieux encore, le Royaume vise le top 50 en 2021.

Ces réalisations ont permis au Maroc, également, de devenir une destination de choix pour les investissements directs étrangers, notamment les grands projets de délocalisation des industries à haute technologie.

Conscient de la nécessité de s’adapter avec les nouveaux défis que connait le monde, le Maroc ne s’est jamais permis la stagnation et l’immobilisme, s’agissant de ses orientations stratégiques. A cet égard, en plus des résultats positifs de l’actuel modèle de développement, engrangés durant deux décennies de règne, Sa Majesté Le Roi a donné ses hautes instructions pour mener une réflexion globale, sur le plan national et en concertation avec toutes les composantes politiques et sociales de la Nation, en vue de la conception d’un nouveau modèle de développement plus soutenu et plus adéquat.

Etant fidèle à sa vocation africaine, le Maroc fait de l’Afrique la première destination des investissements marocains à l’étranger. Le Royaume est ainsi devenu, sous le règne de Sa Majesté Mohammed VI, le 2ème investisseur africain sur le Continent et le premier investisseur africain en Afrique de l’Ouest, avec la présence de grands groupes marocains, notamment dans les secteurs leviers de développement comme les banques et assurances, le transport, les télécommunications, les énergies renouvelables, le BTP, les infrastructures, la logistique, etc. A travers cette présence économique en Afrique, le Maroc participe également au transfert du savoir et de l’expertise sur le plan continental et partage son modèle réussi, avec les pays africains frères.

Ces orientations en matière de développement ont permis au Maroc de s’ériger en un modèle de développement et d’émergence particulier en Afrique et de jouer un rôle clé en matière de développement et de la coopération sud-sud.

Le Royaume du Maroc qui a toujours affirmé et démontré son attachement au respect de la liberté, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des pays africains, a toujours répondu présent pour la préservation de ces valeurs et ces principes sacrés, en déployant ses forces militaires au sein des missions des Nations Unies chargées de la préservation de la paix, dans plusieurs foyers de conflits, notamment en Afrique.

Le Maroc et la RDC entretiennent des relations fraternelles et exemplaires qui puisent leur force de l’histoire commune des deux peuples. Une histoire qui demeure riche de souvenirs et de moments forts de soutien et de solidarité mutuelle, surtout pendant les difficiles moments où il s’agissait de préserver les intérêts suprêmes des deux Nations, notamment leur unité nationale et leur intégrité territoriale. Dans ce sens, le soutien militaire marocain en faveur de la RDC pendant les crises des années 60 et 70, en est la parfaite illustration. C’est dans cet esprit, également, qu’un contingent militaire composé de 1300 soldats marocain est déployé actuellement au sein de la MONUSCO et ne cesse d’accomplir sa mission avec bravoure et honneur, mais aussi, avec une conviction particulière qui trouve sa raison d’être dans ces mêmes liens historiques révélateurs et fraternels.

Cette histoire commune nous révèle, également, le destin commun et nous rappelle la nécessité d’œuvrer davantage, main dans la main, en vue de relever ensemble les défis du développement et d’explorer les voies et moyens de renforcer les relations économiques et les hisser au même niveau d’exemplarité atteint par les relations politiques. Cela permettra indéniablement de mettre à profit les potentialités offertes par les deux pays en vue de réaliser la prospérité et le développement à travers des schémas et des modèles de partenariats efficaces, basés sur la complémentarité et le partage, dans un esprit gagnant-gagnant, conformément aux vœux des deux Chefs d’Etat et aux aspirations des deux peuples frères, Rd-congolais et marocain.

A titre de rappel une Chambre de Commerce et d’Industrie RDC-Maroc a été créée le 27 février 2020, à Kinshasa. L’objectif principal étant de faire connaitre les avantages considérables d’échanges commerciaux et d’investissement entre nos pays. Cette structure facilitera sensiblement la mise en relation des opérateurs économiques marocains et leurs homologues congolais.

Le Maroc qui a toujours été aux côtés de la RDC, ne ménagera aucun effort pour renforcer davantage les liens de coopération avec ce pays frère et les diversifier pour atteindre différents domaines de développement dans lesquels le Royaume a capitalisé une expérience et une expertise importantes.

L’engagement du Royaume du Maroc pour l’Afrique et les causes africaines découle d’une vision panafricaine profonde, éclairée et optimiste de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI qui aspire à une Afrique stable, intégrée, développée, prospère et capable de relever les défis. C’est dans cet esprit que le Royaume du Maroc a accordé un don médical en faveur de 15 pays africains, appartenant aux cinq groupements régionaux, en plus de l’UA, en vue de les soutenir dans leurs efforts de lutte contre la pandémie du covid-19. Jusqu’à présent, le Maroc demeure l’unique pays africain qui a engagé une telle aide humanitaire à l’échelle continentale. Ce geste confirme, encore une fois, la vision panafricaniste de Sa Majesté Le Roi et l’intérêt que Sa Majesté accorde au Continent et aux peuples africains.

Je saisis également cette heureuse occasion pour réitérer mes vives et chaleureuses félicitations à mes frères et sœurs congolais à l’occasion du 60ème Anniversaire de l’indépendance de la RDC.

60 ans d’espoir, il faut y croire.

Vive l’Afrique. Vivre la fraternité Maroco-RD Congolaise.

 

 


Pitshou Mulumba