Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

EPST : La rentrée scolaire 2020-2021 fixée au 5 octobre prochain

Pour clôturer l’année scolaire 2019-2020, ministre et syndicats ont proposé au chef de l’Etat qu’on fasse la moyenne des points des 1ère et 2ème périodes pour chaque élève.

Partager :

SKE__cbus_0916201908eleves_finalistes___jpg____mGlis

L’idée d’une rentrée scolaire pour l’année scolaire 2020-2021 fixée au 5 octobre prochain, a été soumise à l’appréciation du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, par le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) Willy Bakonga. La question a figuré au menu de l’entretien entre le ministre Bakonga et les syndicalistes du sous-secteur le lundi 17 août 2020. Cette rentrée pour la nouvelle année scolaire concerne toutes les classes. Les classes montantes ne devraient pas rouvrir pour le reste de l’année scolaire en cours.

Pour clôturer l’année scolaire 2019-2020, ministre et syndicats ont proposé au chef de l’Etat qu’on fasse la moyenne des points des 1ère et 2ème périodes pour chaque élève. De cet exercice découlera la décision du passage ou du redoublement des élèves.

Au cours de cette réunion avec les syndicalistes du lundi 17 août, des compromis ont été trouvés sur le mode opératoire et la faisabilité de toutes ces décisions, annonce le ministère de l’EPST.

2019-2020, année scolaire difficile

L’année de scolaire 2019-2020 aurait été la plus difficile pour le secteur de l’éducation en RDC particulièrement. Alors qu’elle avait commencé timidement avec toutes les réformes introduites au début de l’année scolaire, notamment avec la gratuité, la pandémie de coronavirus qui s’était déclenchée le 10 mars dernier était venue donner un coup d’arrêt aux enseignements au niveau aussi bien de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST et de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) ont été suspendus depuis le 27 mars 2020. Pendant plus de cinq mois, élèves et étudiants congolais sont restés à la maison à la suite de la mesure de l’état d’urgence sanitaire décrétée par le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi.

C’est le lundi 10 août que les cours ont repris aussi bien à l’EPST qu’à l’ESU, seulement pour les élèves finalistes du primaire et du secondaire qui doivent affronter les épreuves certificatives du TENAFEP et de l’examen d’Etat ainsi que les étudiants finalistes et ceux des promotions à faibles effectifs.

Pour permettre à ces finalistes de rafraîchir la mémoire et terminer les programmes des enseignements qui avaient brutalement suspendus, un calendrier réaménagé de l’année scolaire 2019-2020 avait été rendu public, lequel prévoit la tenue du Test national de fin d’études primaires, (TENAFEP), du 26 au 27 août et les épreuves de la session ordinaire du 7 au 10 septembre 2020 sur toute l’étendue du territoire national.

St Augustin K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi