Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Le pavé du Sénat américain

Explicitement, la détermination des autorités américaines à nouer un partenariat privilégié avec la RD Congo est la conséquence logique des efforts visiblement conjugués par Kinshasa pour lutter contre la corruption.

Partager :

SKE__cbus_5539201908tshisekedi-felix-renconte-avec-mike-pompeo-voyage-usa-mediacongo-net_mGlis

C’est un véritable pavé dans la mare. En effet, après 18 mois d’observation mêlée de scepticisme, le Sénat américain s’affiche, enfin, comme le meilleur allié du président de la RD Congo. Il joint ainsi son soutien à celui exprimé à Tshisekedi, en mars dernier à Washington, par le secrétaire d’État Mike R. Pompeo. Pourquoi cette avalanche de soutiens au successeur de Kabila ?

La réponse est contenue dans la correspondance adressée le 17 août 2020 au secrétaire au Trésor et au secrétaire d’État. Au nom de leur institution, les sénateurs saluent les avancées impulsées par le président Tshisekedi. Ils dénoncent, par contre, les 20 ans de mal gouvernance du régime des Kabila, père et fils.

Explicitement, la détermination des autorités américaines à nouer un partenariat privilégié avec la RD Congo est la conséquence logique des efforts visiblement conjugués par Kinshasa pour lutter contre la corruption, asseoir la bonne gouvernance et consolider l’État de droit. Tout naturellement, la démarche américaine n’est pas dépourvue de visées géopolitiques. En particulier l’endiguement de l’expansion commerciale chinoise en Afrique.

Quoi que l’on dise, la volonté de Washington d’appuyer la RD Congo est aussi et avant tout la résultante du toxique héritage que J. Kabila a légué au peuple après un règne immortalisé par l’impunité.

Redoutant la renaissance de « l’ancien régime » qui détient une forte majorité de pions, tant au parlement qu’au gouvernement et au sein des forces de sécurité, les partenaires saisissent toute opportunité pour sauver « le soldat » Tshisekedi et ceux qui ont lutté pour l’avènement de l’Alternance politique.

En tout état de cause, c’est fort de renseignements concernant la situation du pays que le Sénat s’est cru en devoir d’exhorter le gouvernement à soutenir Tshisekedi. Un maillon fiable pour répondre aux besoins du peuple congolais.

Le Potentiel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi