Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Félix Tshisekedi engage le gouvernement à organiser les états généraux de la forêt

Les objectifs sont ainsi clairement définis : examiner et évaluer la mise en œuvre du moratoire ; définir et adopter une nouvelle feuille de route concertée et consensuelle...

Partager :

SKE__cbus_1930202208foretsbassinsduCONGO_mGlis

Avec plus de 145 millions d’hectares de forêts, soit plus de 60% des forêts du Bassin du Congo, le secteur forestier ne contribue qu’autour de 1% au Budget national alors que la République démocratique du Congo est le deuxième pays écologique au monde après l’Amazonie.

Lors du conseil des ministres du vendredi 21 août, il a été souligné la nécessité d’évaluer le moratoire pris en 2002 et renchérit en 2005.

À cet effet, le président de la République, Félix Tshisekedi, a engagé le gouvernement, au regard des enjeux liés aux changements climatiques, à la lutte contre la pauvreté, d’organiser les Etats généraux de la forêt avec l’accompagnement des partenaires techniques et financiers. Les objectifs sont ainsi clairement définis : examiner et évaluer la mise en œuvre du moratoire ; définir et adopter une nouvelle feuille de route concertée et consensuelle, et lever les options fondamentales susceptibles d’insuffler une nouvelle dynamique dans ce secteur, jusqu’à ce jour pas assez participatif au budget national.

Selon le porte-parole du gouvernement, Jolino Makelele, le Premier ministre, chef du gouvernement, a été chargé d’examiner avec les ministères sectoriels, les modalités de convocation de ces Etats généraux au cours du dernier trimestre de l’année 2020.

Pitshou Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi