Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Guerre ouverte contre l’IGF : des syndicalistes des régies financières manipulés pour discréditer la mission d’encadrement

L'IGF dénonce une tentative dangereuse de manipulations des syndicalistes des régies financières par certaines autorités pour discréditer la mission d'encadrement des régies financières.

Partager :

SKE__cbus_1408200409IGF_mGlis

La transparence dans la collecte des recettes publiques reste un défi. C’est une véritable guerre contre des pratiques enracinées pendant des décennies. Et l’Inspection générale des finances (IGF) engagée dans la matérialisation de la vision du chef de l’Etat, en fait déjà les frais.

Elle dénonce une tentative dangereuse de manipulations des syndicalistes des régies financières par certaines autorités pour discréditer la mission d’encadrement des régies financières.

L’IGF relève que ce sont ces mêmes autorités qui sont épinglés comme de grands déstabilisateurs des finances publiques et aussi de la paupérisation des agents des régies en les privant parfois de leurs droits légitimes qui s’activent pour brouiller les pistes.

Et pourtant, selon le service de communication de l’IGF, les recettes publiques ont sensiblement augmenté aux mois de juillet et d’août 2020 dans les régies comparativement aux mois de juin 2020, ce, depuis son intervention en début juillet 2020. Une dynamique qui nécessite le soutien de tous pour sa pérennisation.

A titre d’exemple, la DGI a fait des recettes en CDF de 185.302.401.492 encaissées au compte général de l’Etat en juin 2020 avant l’intervention de l’IGF et de CDF 343.604.475.553 au mois de juillet 2020 suite à l’intervention de l’IGF.

Quant à la DGDA, elle a réalisé 140.431.248.075 CDF en juin et 173.410.288.390 CDF pour juillet 2020.

Les recettes du mois d’août sont encore en hausse et les effets de la covid-19 craints par notre peuple ne sont pas perceptibles.

C’est pourquoi, l’IGF demande aux syndicalistes de ne pas céder aux manipulations de leurs bourreaux et de faire confiance au chef de l’Etat qui a décidé de la mission d’encadrement des régies par l’IGF.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi