Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Clôture du projet « ASE » de Jhpiego : La pérennisation des acquis de l’approche PDHF recommandée

A l’issue de la réunion de dissémination des résultats du projet « Accouchement Sécurisé et Espacement» (ASE), plusieurs recommandations ont été formulées.

Partager :

SKE__cbus_5228202709ASE_mGlis

La réunion de dissémination des résultats finaux du projet « Accouchement Sécurisé et Espacement « ASE »  tenue, le jeudi 24 septembre 2020, en la résidence Saint Père Claver, à Gombe, a été organisé par le ministère provinciale de la santé publique, en partenariat avec Jhpiego, une organisation internationale qui a mis en place ce projet.

En effet, l’objectif  fixé était d’accroître la couverture des interventions intégrées de la santé de la mère et enfant, SMNE et planification familiale, PF, à haut impact du jour de la naissance et après grossesse et les services des soins après avortement au sein de 16 établissements de santé à grand volume de naissance à Kinshasa.

A cette occasion,  le chef de division provinciale, Dr Alex Kalume a, au nom de la Division provinciale de la santé « DPS »,  souligné qu’il considère cette réunion comme étant une réunion théorique, au cours de laquelle il a sollicité une participation active de tous les participants. Aussi a-t-il fait savoir que Jhpiego est une organisation internationale qui travaille en partenariat avec le ministère de la Santé, d’une manière générale et, particulièrement à Kinshasa avec les divisions provinciales de la santé. 

Dans le cadre de ce projet, Jhpiego, à travers les DPS de Kinshasa,  a appuyé 9 zones de santé pendant 3 ans.

Pour clore son message, le CD/DPS Kalume a sollicité  à Jhpiego pour organiser une petite étude d’évaluation de l’impact  de ce projet.

Par ailleurs, le directeur-pays de Jhpiego, Dr Virgile Kikaya, a procédé, dans un mot d’ouverture, à une brève présentation du projet, évoquant le contexte, les objectifs, ainsi que les stratégies de mise en œuvre durant le projet « ASE ».

Aussi a-t-il abordé une nouvelle approche développée durant le projet : « Approche petite dose, haute fréquence PDHF ».

Il sied de noter qu’au cours de ce projet,  4 modules ont été abordés, à savoir les soins autour du jour de la naissance ; la planification familiale en post partum immédiat ; les soins après avortement ; enfin, la prise en charge du nouveau-né de faible poids à la naissance et sepsis maternel et néonatal. Parmi les activités menées au cours de ce projet, il y a le plaidoyer et présentation du projet auprès des parties prenantes, la sélection des sites en collaboration avec le Programme national de la santé de la reproductionprovincial, PNSR ; une étude de base menée dans 20 formations sanitaires. Adaptation du paquet d’apprentissage petite Dose, Haute Fréquence « PDHF ». Sélection et standardisation des compétences des 16 formateurs. Formations cliniques in situ selon l’approche PDHF dans  16 FOSA et appui trimestriel au plan d’Amélioration de la qualité des 16 FOSA.

Notons que cette rencontre a été marquée par des témoignages des prestataires, bénéficiaires de formation de la nouvelle approche « Petite Dose Haute Fréquence » PDHF, qui ont tous loué les réalisations du projet.

Narcisse Chala, prestataire au centre hospitalier Roi Baudoin et bénéficiaire de cette Approche, a partagé son expérience après avoir été formée. Elle a loué l’initiative qui, aujourd’hui, elle peut dire à haute voix de ses compétences en ce domaine.

Après la formation, leur façon de travailler a connu d’énormes améliorer. Elle a remercié l’ONG Jhpiego pour leur choix sur leur FOSA, ainsi que d’autres formations sanitaires.

Pour pérenniser les acquis au niveau des structures, Mme Jackie Yabili a souligné qu’ils ont réfléchi sur le plan de durabilité de l’approche PDHF/AQ.

En rapport avec la situation qui sévit dans le monde en général et en en RDC en particulier, Jhpiego a développé un guide national et de vulgarisation,  dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus. Egalement, en développant du paquet de formation des prestataires pour la continuité des services SMNE/PF dans le contexte de Covid 19 et en dotant des équipements de protection individuelle et de prévention des infections.

Pour rappel, Jhpiego est une ONG créée en juin 2017 en RDC qui a pour mission de renforcer la qualité des soins médicaux et prestataires des soins pour apporter une  meilleure vie dans le foyer, autour du jour de la naissance et la facilitation de la planification familiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi