Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Ebola en RDC : 20 jours successifs sans nouveau cas  

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 1er juin 2020, le cumul fait état de 128 cas dont 119 confirmés et 9 probables, 53 décès et 69 personnes guéries.

Partager :

SKE__cbus_3134201910EBOLARDC_mGlis

 

Le bulletin quotidien de la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola rapporte que la province de l’Equateur n’a enregistré aucun nouveau cas lié à l’épidémie d’Ebola. Cela fait 20 jours consécutifs sans malade dans les Centres de Traitement d’Ebola (CTE). Le dernier cas confirmé a été rapporté le 28 septembre 2020.  Le deuxième test du dernier cas confirmé pris en charge dans les CTE ou assimilés était revenu négatif au virus Ebola, le 6 octobre 2020.

Cependant, 6 cas confirmés restés en communauté, dont l’issue finale reste à déterminer.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 1er  juin 2020, le cumul fait état de 128 cas dont 119 confirmés et 9 probables, 53 décès et 69 personnes guéries.

Au moins 320 nouvelles personnes ont reçu le vaccin rVSV-ZEBOV-GP, portant le cumul à 38 053 personnes vaccinées depuis le début de l’activité.

Malgré la communication du Dr. Jean-Jacques Muyembe sur la maîtrise de l’épidémie, les inquiétudes persistent sur les mesures à prendre pour éviter tout autre rebondissement de la maladie. Alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’apprêtait à déclarer officiellement la fin d’Ebola en RDC, un nouveau cas a été notifié deux jours plutôt à Beni. Une situation qui a mis en difficulté l’équipe de riposte.

Au total, 13 zones de santé et 42 aires de santé sont affectées. Les zones les plus touchées par la maladie à virus Ebola sont actuellement en difficulté. Difficile pour les enfants de reprendre le chemin de l’école.

En plus, cette rentrée scolaire se passe dans un contexte de la Covid-19 qui appelle au respect strict des gestes barrières édictés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des voyageurs contrôlés (prise de température) aux points de contrôle sanitaire est de 2 143 105. À ce jour, un total de 51 points d’entrée (PoE) et de points de contrôle sanitaire(PoC) a été mis en place dans la province de l’Equateur afin de protéger les zones avoisinantes, ainsi que les autres grandes villes du pays et éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins.

Lucie N.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi