Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Bitakwira : « J’ai parlé de la paix dans l’Est du pays »

S’agissant de l’issue des consultations présidentielles, Justin Bitakwira se dit assuré de son aboutissement heureux. « Une solution sera trouvée à l’avantage des Congolais », a-t-il rassuré.

Partager :

SKE__cbus_0021201011BITAKWIRA_mGlis

Membre du FCC, l’ancien ministre du Développement rural dans l’équipe Tshibala, a été consulté, mardi 10 novembre au Palais de la nation, par le chef de l’État comme une personnalité politique.

Justin Bitakwira qui emprunte les propos, dit-il, du chef de l’État, préfère parler d’un malaise politique plutôt que d’une crise.

Néanmoins, le fils de sa grand-mère (son appellation anecdotique) note qu’il ne faut pas avoir un 3èmeœil pour savoir qu’il y a un problème.

Ainsi, les consultations du chef de l’État, estime-t-il, ressemblent au coin du feu au village où chaque soir on essaie de réfléchir sur l’avenir du village.

Considération qui frotte au Congo le pique, Justin Bitakwira justifie ainsi sa présence. « Partout où on parlera du Congo, j’y suis ».

Et avec le président de la République, le président national de l’ARCN, a parlé, dit-il, de la paix dans l’Est du pays tout en promettant son soutien, mieux, sa contribution, au rétablissement de la paix dans toute l’étendue du territoire national en général, et dans son Sud-Kivu natal en particulier. Il promet, à cet effet, de se rendre dans les tout prochains jours au Sud-Kivu où d’emblée, il tend la main à toutes les communautés pour parler de la paix.

S’agissant de l’issue des consultations présidentielles, Justin Bitakwira se dit assuré de son aboutissement heureux. « Une solution sera trouvée à l’avantage des Congolais », a-t-il rassuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi