Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Covid-19 : 2ème round

Partager :

SKE__cbus_5049201911testcovid-_mGlis

Alerte maximum ! Sur base de l’évaluation de la riposte à la pandémie, le Secrétariat technique du Comité multisectoriel de riposte à la Covid-19 a révélé au gouvernement, lundi 16 novembre 2020, qu’une hausse des cas de contaminations est observée bien que la létalité reste faible. En cause, le relâchement des gestes barrières, les populations ayant estimé que la fin de l’état d’urgence signifie aussi la fin de la pandémie.

Le second round de la Covid-19 est dramatiquement ressenti en Europe et outre Atlantique. C’est sur ces entrefaites que se déclare la guerre des vaccins. Pfizer-BionTech annonce que son candidat vaccin a prouvé une efficacité de 95%, contre 94,5% pour celui de Moderna. Dans la course également, les labos chinois et russes qui effectuent des essais sur des volontaires chez eux, au Brésil et en Afrique. Malgré l’effervescence dans le camp des scientifiques, l’homologation par l’OMS n’est ni pour novembre. Ni pour décembre.

Alors ? Contre la deuxième vague, il n’existe qu’une parade : le retour immédiat au respect des gestes barrières. Le gouvernement congolais ne devrait pas hésiter à corser leur application et, surtout, à sanctionner sévèrement des contrevenants. Car le problème affecte la santé publique.

D’ici là, de vastes campagnes de communication de proximité devraient voir le jour. Il est question de prévenir les citoyens sur les conséquences administratives de la deuxième vague, en particulier le rétablissement de l’état d’urgence, du confinement, des couvre-feux et des autorisations de déplacement.

Du 10 mars 2020, début de la pandémie, au 16 novembre, la RD Congo a enregistré 11 865 cas confirmés, 322 décès et 11 180 cas guéris. Les provinces de Kinshasa (8 894 cas confirmés), Nord-Kivu (1 162), Kongo central (542), Haut-Katanga (372), Sud-Kivu (336), Ituri (183) et Lualaba (124) tiennent le haut du pavé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi