Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Dans la salle de travail

En initiant les consultations nationales, le président Tshisekedi joue son prestige personnel et, parallèlement, son avenir politique.

Partager :

SKE__cbus_1244202211TSHISEKEDICONSULTATION_mGlis

Une primo-parturiente admise en salle de travail laisse très rarement indifférent son proche entourage. Dans les couloirs de la maternité, on aperçoit l’époux faisant les cent pas, sa petite sœur monologuant, la belle-sœur et la belle-mère se retenant sagement, comme pour décrypter les petits gestes de «l’autre» famille. Plus longtemps dure l’attente, plus intense augmente l’angoisse.

Le peuple congolais, en ces moments, ressemble à cette famille, inquiète, qui attend de la maternité l’annonce de la bonne nouvelle. Il l’attend avec autant d’impatience qu’il s’agit d’un premier-né qui vient combler à la fois le couple, la famille, la tribu, après neuf mois d’une gestation non dépourvue de risques.

En initiant les consultations nationales, le président Tshisekedi joue son prestige personnel et, parallèlement, son avenir politique. Des demi-mesures ou des décisions extrêmes à l’issue de cet exercice démocratique risquent de dresser contre lui soit le peuple soit ses alliés d’aujourd’hui. Peut-il jouer à l’équilibriste sans décevoir le peuple ? Seule la conscience citoyenne lui dictera la voie du salut.

Néanmoins, il peut se réjouir : l’engouement populaire pour ses consultations fait des jaloux. La poignée d’intégristes du FCC a découvert qu’elle n’a jamais été à la hauteur de stratèges pour ériger un tel confessionnal à leur créateur. D’où leurs gesticulations d’hommes désemparés.

Ce que le peuple attend – et le monde est pris à témoin – c’est la promulgation d’une nouvelle feuille de route décrétant une gouvernance rationnelle de la République au profit de tous les citoyens. D’emblée, cette perspective porte-bonheur impose le toilettage du mystérieux accord déséquilibré entre Cach et FCC. Là où Tshisekedi gagnera, dans cette bataille, là aussi le peuple se reconnaîtra. Et lui en saura gré.

Le Potentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi