Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Le discours de Tshisekedi attendu à la 31ème session extraordinaire de l’ONU

À en croire des sources proches du Palais de la Nation, Félix Tshisekedi ne manquera pas de revenir sur les mesures mises en place par la RDC dans le cadre de la riposte contre la Covid-19.

Partager :

SKE__cbus_4611200312TSHISEKEDIAUXNATIONSUNIES_mGlis

C’est sur fond de la crise sanitaire de la covid-19 que va se tenir, les jeudi 3 et vendredi 4 décembre 2020, la 31ème session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies. Il sera question pour cette organisation mondiale, au cours de ces assises, de faire, notamment, le point sur l’évolution des mesures prises contre cette pandémie mais aussi des efforts à fournir pour l’efficacité du vaccin en cours de préparation.

Dans le lot des discours attendus lors de cette session des travaux des Nations unies, on compte également celui de la République démocratique du Congo qui sera prononcé par son chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Ces assises auxquelles prendront part plusieurs chefs d’État et de gouvernement, se tiendront par vidéoconférence.

À en croire des sources proches du Palais de la Nation, Félix Tshisekedi ne manquera pas de revenir sur les mesures mises en place par la RDC dans le cadre de la riposte contre la Covid-19. Le premier cas de la Covid19 déclaré en RDC remonte au 10 mars 2020.

À ce jour, sur 12469 cas détectés, 11495 sont sortis guéris, renseigne les mêmes sources. « Le taux de guérison est de 92% et que l’on enregistre 333 cas de décès, soit 2,6 de létalité ». Félix-Antoine Tshisekedi planchera également sur des stratégies de la riposte mises en place sous son leadership, notamment l’appropriation de la riposte par les autorités au plus haut niveau qui a donné lieu à la proclamation de l’état d’urgence sanitaire pendant plus de 6 mois ; la mise en place d’un secrétariat technique chargé du pilotage de la riposte au niveau national et d’une task force présidentielle. Sur le plan politique, d’aucuns estiment que le président Félix Tshisekedi ne manquera pas de survoler la tenue récente, le 7 octobre dernier à Goma, du mini-sommet avec ses homologues de la sous-région des Grands Lacs. Un sommet qui a débouché sur l’élaboration d’un plan transfrontalier de riposte contre la Covid-19. Sur le plan international, la République démocratique du Congo a bénéficié d’un appui non négligeable de la part de la communauté internationale dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus. Certainement, avant d’évoquer des perspectives, le chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi, ne manquera pas d’exprimer la reconnaissance du peuple congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi