Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

PASA-Nord-Kivu : Le plan de travail du budget annuel 2021 présenté au comité consultatif provincial

Le comité consultatif provincial du Pasa-NK a passé au peigne fin les objectifs et résultats principaux définis dans le plan de travail du budget annuel 2021 établi par les partenaires du projet.

Partager :

SKE__cbus_4601200812PASANKPLANANNUEL_mGlis

Etabli en date du 18 novembre par 13 partenaires, le Plan de travail du budget annuel 2021 du Projet d’appui au secteur agricole du Nord-Kivu (PASA-NK) a été présenté, samedi 5 décembre au comité consultatif provincial du PASA-NK.

Présidé par le ministère provincial de l’Agriculture, ce comité a, du coup, passé au peigne fin les différents objectifs et résultats définis dans ce plan de travail.

Selon, le responsable de planification, suivi et évaluation du PASA-NK, Daniel Bunambo, la capacité pour les producteurs encadrés par le PASA-NK à contribuer efficacement à la production consommée au niveau local en ce qui concerne les quatre filières agricoles, est l’un des objectifs majeurs de 2021.

De même, le projet envisage construire près d’une quarantaine de bâtiments agricoles pour parfaire la mise en œuvre efficace du PASA-NK, a-t-il fait savoir.

Un autre détail important a été relevé par le coordonnateur du PASA-NK, Bruno Kazadi. Celui-cia fait savoir que la quatrième réunion du comité consultatif provincial du PASA-NK a également porté un regard sur l’implication des organisations paysannes (OP) chefs de file et des services étatiques sur la question de construction des dépôts, hangars et autres bureaux agricoles pour la bonne marche du projet.

« Les organisations paysannes chefs de file et les services publics partenaires du PASA-NK sont tenus à nous envoyer, dans un bref délai, chacun le document de titre de propriété qui est un préalable pour ceux qui ont intérêt de bénéficier de la part du Fonds International de Développement Agricole (FIDA), la construction des dispositifs agricoles pour garder les récoltes. C’est cela même l’esprit du PTBA 2021. Ces documents de titre de propriété vont permettre à ce que nous publions le plutôt possible le dossier d’appel d’offres qui indique des lieux où l’on doit construire ces dépôts, hangars… Sans cela, on ne peut pas prétendre parler de la construction de ces infrastructures agricoles rurales qui facilitent la bonne conservation et la commercialisation des produits agricoles. Les moyens sont déjà disponibles par FIDA, mais il faut ces préalables », a-t-il martelé.

Aussi Bruno Kazadi a-t-il souligné le fait qu’il est plus qu’important que les partenaires du projet développent en 2021 un système communautaire pour la production des semences agricoles en vue d’éviter des charges immesurables au niveau de l’achat de ces semences.

Du côté du ministère provincial en charge de l’Agriculture, qui préside le comité consultatif du PASA-NK, l’on rassure que l’exécution du PTBA 2021 du Projet d’appui au secteur agricole sera suivi de très près pour que la population du Nord-Kivu, à travers les petits producteurs, puisse accroître la production agricole telle que préconisée l’État congolais.

Selon le ministère de l’Agriculture, le bilan des réalisations du PASA-NK à la fin de l’année en cours est fort reluisant. Le projet a accompagné 13.240 producteurs durant trois saisons culturales, avec un total de 4.128,07 hectares de superficie emblavées pour les 4 filières agricoles. 15 Jeeps Land Cruiser et 140 motos ont été remises aux partenaires pour leur mobilité sur le terrain depuis le début du projet.

Cependant, les partenaires du PASA-NK réitèrent leur appel à l’État congolais d’accélérer les démarches au niveau de l’Assemblée nationale pour la ratification de l’accord signé avec le Fonds de développement des pays exportateurs de pétrole (OFID) qui constitue la composante 2 du projet, une rubrique réservée au financement rapide des routes de desserte agricole au Nord-Kivu.  

Melis Boasi, Correspondant au Nord-Kivu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi