Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

La RDC termine 2020 avec un déficit budgétaire de plus de 400 millions Usd

Au niveau du gouvernement, l'on indique que le déficit se justifie principalement par l’apparition de la maladie à Coronavirus qui sévit à travers le monde.

Partager :

La République démocratique du Congo a fini l’exercice 2020 avec un déficit budgétaire à hauteur de 444 millions de dollars américains. C’est ce qu’a indiqué le Comité de conjoncture économique à l’issue d’une réunion tenue sous la présidence du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Au niveau du gouvernement, l’on indique que le déficit se justifie principalement par l’apparition de la maladie à Coronavirus qui sévit à travers le monde.

Notons que la pandémie de la covid-19 a été officiellement déclarée le 10 mars 2020. Elle a affecté l’économie nationale au point que plusieurs secteurs de la vie ont été affectés, provoquant de chocs endogènes et exogènes du cadre macroéconomique.

Afin de réduire les effets néfastes de Covid-19, le gouvernement a pris plusieurs mesures d’atténuation de chocs provoqués par la maladie. Malheureusement, malgré ces efforts, le budget 2020 a connu un déficit.

« Nous avons malheureusement enregistré un déficit budgétaire annuel autour de 903 milliards de francs congolais (environ 444 346 028 USD). Ceci s’explique aussi par notamment la pandémie à covid-19, les mesures de taxation et d’allégement qui ont été prises par le gouvernement dès le mois d’avril de cette année. Ce qui a impacté négativement sur le niveau des recettes de l’Etat. Ce déficit a été totalement financé et totalement résorbé par des moyens qui sont d’abord le financement de la Banque Centrale du Congo. Financement qui s’est arrêté très vite vers le mois de juin. Et finalement, les Bons du Trésor et les appuis budgétaires du Fonds monétaire international ont été d’une importance non négligeable », a déclaré le vice-Premier ministre, ministre du Budget.

Les séances d’adjudications de Bons du Trésor sur lesquels le gouvernement s’est appuyé en 2020 connaissent un arrêt depuis quelques semaines, par manque de soumissionnaires. Ce qui risque de ne pas faciliter la tâche au gouvernement dans l’exécution de son programme.

Olivier Kaforo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi