Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Infrastructures, énergie, santé… : La Chine déterminée à accompagner la reconstruction de la RDC

Partager :

SKE__cbus_2642210501WANGYI_mGlis

La Chine est prête à accompagner le président Félix-Antoine Tshisekedi dans le cadre de la coopération sino-congolaise axée sur plusieurs domaines, notamment la santé, la numérisation de l’économie, l’éducation, la sécurité, etc. C’est ce qui ressort des échanges entre l’ambassadeur de Chine en RDC, M. Zhu Jing, et un parterre de journalistes conviés, lundi 4 janvier, dans sa résidence, à Kinshasa.

Entre les deux pays, c’est une nouvelle ère de coopération qui se dessine, avec notamment l’arrivée à Kinshasa du conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères. C’est une présence de haut niveau qui traduit nettement le soutien de Pékin non seulement au régime de Kinshasa, mais aussi à la très prochaine présidence Rd congolaise de l’Union africaine avec Félix Tshisekedi. 

Pour l’ambassadeur de Chine en RDC, l’arrivée à Kinshasa de M. Wang Yi, conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, consacre la relance du dialogue de très haut niveau entre les deux Etats. La RDC, étant pour la Chine, un partenaire important et stratégique.

« Il s’agit donc d’une convergence de vision entre les dirigeants de nos deux gouvernements. Et par cette visite, il sera question de renforcer davantage la coopération déjà existante et aborder de nouvelles perspectives sur la coopération avenir », a fait savoir l’ambassadeur chinois.

On constate d’ailleurs que l’activisme économique chinois a abouti à une intensification des relations d’affaires entre les deux Etats, et ce, au bénéfice de la RDC. Représentant un volume important des exportations congolaises, la Chine est en bonne place comme partenaire commercial de la RDC.

« Le commerce bilatéral pour les 10 premiers mois de 2020 a représenté 7 milliards de dollars dont 3,7 milliards d’excédent pour la RDC, soit une croissance annuelle de 34% », a fait savoir le diplomate chinois.

Dans le domaine de la santé, la Chine est aux côtés de la RDC pour l’aider à faire face aux défis posés par la pandémie de Covid-19.

La Chine est également disposée à accompagner la RDC dans la numérisation de son économie tout comme l’éducation.

En un mot, la Chine est prête à accompagner la matérialisation des ambitions du président Tshisekedi qui hérite déjà d’une bonne base en termes de projets existants.

La preuve est que les travaux de construction du Centre culturel et artistique d’Afrique centrale se déroulent bien. Les travaux de construction du nouvel hôpital de Lubumbashi sont à terme. Et c’est l’ambassadeur de Chine qui a personnellement remis la clé, en mars dernier, à la partie congolaise.

Dans le volet sécuritaire, le diplomate Zhu Jing a rappelé que la Chine, qui est déjà un défenseur fidèle des intérêts de la RDC au Conseil de sécurité des Nations unies, soutient également tous les efforts qui consistent à améliorer la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC.

A voir de près, la diplomatie chinoise met en avant le « modèle chinois de développement »?traduit par la notion de relation « gagnant-gagnant ».

De ce modèle, la RDC doit tirer profit pour répondre aux besoins de sa population dans une dynamique de développement.

Pitshou Mulumba

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi