Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Disponible depuis le 1er janvier 2021 : Le single «Makila ma Yesu» se veut un canal d’évangélisation

Partager :

SKE__cbus_5014210701PRISCABAFIBA_mGlis

Écrit et chanté par l’adoratrice Prisca Bafiba, le nouveau single «Makila ma Yesu», qui se veut un canal d’évangélisation, est déjà disponible depuis le vendredi 1er janvier 2021 en streaming sur les plateformes d’écoute et de téléchargement légales telles que Youtube, Deezer, Itunes, Spotify.

Le single de deux titres, à savoir « Makila ma Yesu» et «Ozui Kombo» est produit par les adorateurs recherchés Muzik. Il se veut un canal d’évangélisation, tel que l’affirme son auteure et chanteuse, l’adoratrice Prisca Bafiba : «Nous avons chanté ‘Makila ma Yesu’ pour se rappeler et glorifier le travail réalisé par notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ à Golgotha».

Elle a précisé que ce canal d’évangélisation est déjà disponible en streaming sur les plateformes d’écoute et de téléchargement légales Youtube, Deezer, Itunes et Spotify.

À en croire cette adoratrice, le premier titre, « Makila ma Yesu», trouve son inspiration du livre de Hébreux, chapitre 9, verset 22 où il est écrit «Sans l’effusion du sang, il n’y a pas le pardon de péchés». «Nous ne sommes plus dans l’ancienne alliance. Pendant ce temps, pour s’assurer du pardon de leurs péchés, nos contemporains étaient soumis à plusieurs conditions. À chaque fois, il fallait faire des sacrifices. Et plusieurs n’y arrivaient pas. Mais avec la nouvelle alliance, tout se fait par la foi. Il suffit seulement de croire que Jésus-Christ est mort pour toi et automatiquement, tu es sauvé avec une promesse de la vie éternelle», a rappelé Prisca Bafiba.

Obéir à la voix de Dieu

Tandis que le deuxième titre, «Ozui Kombo», comme l’a expliqué la servante de Dieu, est tiré du livre de Philippiens dans son deuxième chapitre, les versets 8 et 9 : «Ozui Kombo… Pourquoi Jésus-Christ a reçu ce nom qui est élevé au-dessus de tout autre nom ? C’est grâce à son humilité. Jésus-Christ a obéi même devant la mort. Savoir adorer le nom de Jésus-Christ et obéir à la voix de Dieu».

La chanteuse Prisca Bafiba a aussi parlé de ses motivations qu’elle justifie par ses débuts: «Je suis venue dans ce monde de Gospel par appel de Dieu. En 2018, j’ai passé des moments difficiles de ma vie. J’ai été opéré de mon genou droit. C’est pendant ma convalescence, alors que je restais seule à la maison que le Seigneur a commencé à me parler. Dieu me donnait des chansons».

Avec une vingtaine de chansons déjà écrites, Prisca Bafiba ne compte pas se limiter là. Elle envisage plutôt de rentrer encore au studio selon les moyens que le Seigneur mettra à sa disposition.

Pour cette année 2021 qui vient de commencer, l’adoratrice révèle au peuple de Dieu un autre projet, celui de constituer un groupe musical d’adoration. «En Europe ou à Kinshasa, tout me va. Mais, je prie le Seigneur de me faire grâce pour que mon groupe soit basé à Kinshasa. Et je sais qu’Il va m’exaucer », a-t-elle rassuré.  

Bienvenu Ipan

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi