Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Jean-Bertrand Ewanga : « C’est la rupture avec un Congo aphone… »

Comme par le passé, l’Afrique et le monde devront, enfin, entendre la voix haute et intelligible de la RDC

Partager :

SKE__cbus_0039210902ewanga_jean_bertrand___jpg____mGlis

Des Congolais sont mobilisés comme un seul homme derrière le chef de l’Etat après sa prise fonction de président en exercice de l’Union africaine. Pour le président national du Front Citoyen pour la République (FCR), Jean-Bertrand Ewanga, « Félix Tshisekedi sur le toit africain, c’est la symbolique de la rupture avec un Congo artisanal et aphone… Comme par le passé, l’Afrique et le monde devront, enfin, entendre la voix haute et intelligible de la RDC ».

Dans un message adressé au président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi, le président national du Front Citoyen pour la République (FCR), Jean-Bertrand Ewanga, a félicité vivement le chef de l’État, pour sa désignation à la tête de l’Union africaine qui, selon lui, honore la République tout entière. 

« Le chef de l’Etat vient de redorer le blason, longtemps terni du pays, en replaçant la RDC au cœur de l’Afrique comme l’avait révélé Frantz Fanon en disant : « L’Afrique a la forme d’un révolver dont la gâchette se trouve au Congo ».

Ayant été parmi les personnalités qui ont assisté l’informateur Bahati Lukwebo dans sa mission d’identification de la nouvelle majorité parlementaire, Jean-Bertrand Ewanga estime que Félix Tshisekedi aux commandes de l’organisation panafricaine c’est toute une symbolique.

« Sa présence rompt avec un Congo silencieux, artisanal et aphone… », a-t-il indiqué. Et de poursuivre : « Au moment où vous venez d’être appelé à prendre la présidence de l’Union africaine, je tiens à vous adresser mes plus chaleureuses félicitations pour une désignation qui honore la RDC et témoignage votre engagement personnel au service de l’Afrique. Puisse le Très Haut vous accompagner dans vos lourdes tâches et vous entourer de sa grâce divine, sa sagesse et sa force pour mener à bon port la destinée de l’Afrique et de la RDC ».

En effet, Jean-Bertrand Ewanga pense qu’en prenant la présidence tournante de l’Union africaine, l’objectif est double pour le chef de l’État congolais. Il s’agit non seulement de marquer le retour de la RDC dans le concert des nations en faisant avancer les principaux dossiers panafricains, mais aussi, et surtout, obtenir des retombées positives significatives pour la RDC et les Congolais surtout en ce qui concerne la pacification de la partie orientale du pays qui implique l’élimination de toutes les forces négatives qui endeuillent le Congo, le phénomène Mbororo, etc.

Ancien gouverneur de l’Equateur, le président national du FCR qui mérite déjà la confiance du chef de l’Etat avec sa récente désignation dans le panel de la mission d’information, est sans doute parmi les pions majeurs à l’œuvre pour la matérialisation de la vision de Félix Tshisekedi. Il s’agit, pour bien des observateurs d’un rapprochement naturel. L’ancien prisonnier sous Kabila pour son activisme de dénonciation de toute initiative visant à modifier la Constitution est de l’école Udps pour avoir été ancien président fédéral puis secrétaire national en charge de la fonction publique du parti du feu Etienne Tshisekedi…

Pour rappel, le président de la RDC a pris la présidence tournante de l’Union africaine samedi et ce pour une durée d’un an… Et son programme est pour le moins ambitieux. Le successeur de Cyril Ramaphosa entend fournir des efforts, notamment pour renforcer la paix et la sécurité, poursuivre la réalisation de la ZLECAF (la zone de libre échange continentale africaine), promouvoir une renaissance de la culture, des arts et des patrimoines africains, lutter contre le changement climatique, accélérer les projets intégrateurs entre autres la construction du grand barrage Inga et consolider l’initiative de l’UA dans la lutte contre la Covid-19 ainsi que dans la prévention d’autres maladies.

Pitshou Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi