Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Gratuité et Covid-19 : La CONEPT RDC présente les résultats de l’enquête dans la commune de Bumbu

Partager :

SKE__cbus_5056211403concept_mGlis

Cette activité qui a eu lieu dans sept communes de la ville de Kinshasa (Bumbu, Kinshasa, Kisenso, Kimbanseke, Ngaliema, Makala, Selembao) entre dans le cadre des activités normales de la coalition, structure de la Société civile qui a pour rôle de faire le suivi des politiques éducatives du gouvernement, a expliqué M. Charly Patshi, chargé des programmes à la CONEPT RDC.

En cette année, a-t-il enchaîné, la coalition a mené une enquête de terrain sur un certain nombre de thématiques, entre autres, « la gratuité de l’enseignement de base » et « Ecole sûre et résiliente en période de Covid-19 ».

Avec la reprise des activités scolaires, la Coalition a estimé nécessaire de présenter les résultats de cette enquête avec la population à la base dans l’objectif d’impliquer les citoyens à la base au débat des politiques éducatives.

A l’issue de la cérémonie qui a eu lieu au sein de l’ITP Bumbu en face de la prison centrale de Makala, le chef de travaux Alidor Tshibanda Mbombo, bourgmestre de la commune de Bumbu, s’est exprimé en ces termes : «  La CONEPT RDC a mené une enquête au regard de ses indicateurs. De cette enquête, il se dégage un constat selon lequel il se pose un problème sérieux avec la mise en œuvre de la mesure de gratuité parce qu’il existe un arrêté du gouverneur de la ville qui n’est pas encore abrogé, lequel avait déjà fixé quelques frais de scolarité qu’il faille effectivement élaguer pour assurer une gratuité effective de l’enseignement de base. En dehors de cela, il y a des frais connexes qui continuent d’être perçus, d’après ce rapport. Il est donc nécessaire de revisiter toutes ces situations pour permettra à ce que la gratuité soit effective ».

Pour ce qui est de la 2ème thématique sur la Covid-19, l’autorité municipale relève qu’il y a beaucoup de choses à faire par la grande sensibilisation et mobilisation autour de cette pandémie parce que les chiffres de morts effraient.

Résultats de l’enquête

Présentant les données de l’enquête, M. Rigobert Kasongo, point focal CONEPT RDC Bumbu, s’est appesanti sur les résultats du suivi de la gratuité de l’éducation de base.

Face aux chefs de quartiers, enseignants, parents et quelques élèves, il a relevé que la gratuité a rencontré l’assentiment de la population congolaise, y compris celle de la municipalité de Bumbu, parce qu’en conformité avec la Constitution en son article 36. Cependant, cette mesure a créé un problème lié à la paie des enseignants et la difficulté des écoles à assurer la prise en charge des enseignants NU et NP. Aussi les enquêteurs ont-ils formulé la recommandation selon laquelle l’exécutif doit résoudre rapidement la situation des enseignants, NU et NP y compris, par leur prise en charge par le trésor public et augmenter l’enveloppe salariale des enseignants.

Les enquêteurs constatent avec satisfaction que les frais scolaires ne sont plus payés au niveau primaire, mais en même temps, cette mesure a conduit à des classes pléthoriques, parfois avec absence de bancs-pupitres dans plusieurs écoles.

Pour ce faire, le gouvernement est appelé à doter les écoles de moyens adéquats en augmentant le budget alloué au secteur de l’éducation.

Laury Kuketuka, responsable du CVCRP/Makala et facilitateur de l’étude, a, pour sa part axé son propos autour de la 2ème thématique « Ecole sûre et résiliente en période de Covid-19 ».

L’enquête note l’insuffisance de connaissances des élèves sur les moyens de contamination et sur les symptômes de la pandémie.

Elle recommande donc d’intensifier la sensibilisation à la prévention de la Covid-19 en milieux scolaires, en appelant à l’observance des gestes barrières édictés par les autorités sanitaires.

Cette communication a été immédiatement suivie d’un débat fort intéressant sur les résultats de l’enquête menée sur la période allant du mois de décembre 2020 au mois de janvier 2021.

St Augustin K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi