Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Des produits de première nécessité prenant l’ascenseur  à Kinshasa

La population demande à l’autorité publique de trouver rapidement une solution à cette situation avant qu’elle ne devienne explosive à Kinshasa.

Partager :

SKE__cbus_2113211604marche-central-px_mGlis

Par les temps qui courent, la vie devient intenable. Motif: les prix des produits de première nécessité ont galopé. Face à cette situation, la population au pouvoir d’achat inexistent suffoque. C’est chaque jour que les prix des denrées de première nécessité augmentent. On assiste à une valse d’étiquettes sur le marché. Une bouteille coca d’huile se négocie acteulement à 1400 Fc; un savon le coq à 600 Fc; un savon détergent Somo à 200 Fc, etc. Se confiant au reporter du journal Le Potentiel, un vendeur s’est expliqué en ces termes : “Nous sommes surprise. Nous ne comprenons pas ce qui est à la base de cette hausse des prix. Lorsque nous allons faire des achats, les prix ne font que varier alors que le taux de dollars n’a pas changé. Cette hausse des prix  rend la vie difficile”.

La population demande à l’autorité publique de trouver  rapidement une solution à cette situation avant qu’elle ne devienne explosive à Kinshasa.

Jhime Kanku (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi