Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Vulgarisons « l’état de siège »

Partager :

SKE__cbus_5630210305TSHISEKEDIETMILITAIRES_mGlis

Dans son rôle de vulgarisateur social, Le Potentiel s’autorise de partager avec les Congolais la quintessence du concept « état d’urgence ». Ce n’est pas qu’il brûle la politesse aux instances publiques. Son souci, d’ordre professionnel, est de permettre aux citoyens d’avoir le même entendement du concept, de le soutenir sans réserve et, surtout, de se prémunir contre de malveillantes campagnes d’intox.

« Lorsque des circonstances graves menacent, d’une manière immédiate, l’indépendance ou l’intégrité du territoire national ou qu’elles provoquent l’interruption du fonctionnement régulier des institutions, le président de la République proclame l’état d’urgence ou l’état de siège, après concertation avec le Premier ministre et les présidents des deux chambres … ».

Voilà ce que prescrit l’article 85 de la Constitution. Qui dit «état d’urgence» entrevoit la mise en place d’une administration militaire, qu’accompagne une série de restrictions affectant les libertés publiques et individuelles. L’éventail de ces libertés s’étend de la liberté de circulation à la liberté d’expression en passant par la liberté de manifestation. Qui plus est, le couvre-feu en vigueur sera donc renforcé.

Aux articles 144 et 145 de la Constitution, il est prévu que l’état de siège dure initialement 30 jours, avec possibilité de prorogation pour des périodes successives de 15 jours. L’Assemblée nationale et le Sénat ont le droit, par une loi, de mettre fin à tout moment à l’état de siège.

Pour sa part, le président de la République est habilité à prendre, par ordonnances délibérées en Conseil des ministres, les mesures nécessaires pour faire face à la situation. Et ces ordonnances sont, dès leur signature, soumises à la Cour constitutionnelle pour vérifier leur conformité avec la Constitution.

Telle est notre contribution à l’éducation civique des compatriotes.

Le Potentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi