Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Léopards : Hector Cuper attendu à Kinshasa ce mardi avec ses assistants

Le nouveau sélectionneur des Léopards seniors football va signer un contrat d'objectif avec la FECOFA.

Partager :

SKE__cbus_3351212305hector-cuper-agypten-_owrfgjazzbezgdppw-e_mGlis

Deux semaines après sa nomination au poste de sélectionneur principal des Léopards de la RDC, Hector Cuper pose enfin ses valises, ce mardi 25 mai à Kinshasa, sauf changement de dernière minute. Il sera accompagné de ses assistants. Agé de 65 ans, Cuper commence par signer officiellement son contrat de deux ans avec la Fédération congolaise de  football association (FECOFA).

Le nouveau sélectionneur des Léopards seniors football va signer un contrat d’objectif avec la FECOFA, celui de qualifier les Léopards de la RDC à la prochaine Coupe du monde-Qatar 2022. Un choix que l’organe faitier du football congolais a estimé conforme selon le profil présenté.

Hormis ses assistants qui accompagnent, Hector Cuper va travailler en collaboration avec Médard Lusadisu qui a même déjà dressé une pré-liste de 32 Léopards pour le stage de Tunis. L’objectif, c’est arriver à mettre en place une équipe compétitive, capable d’arracher une place à la grand-messe du football mondial-Qatar 2022.

Selon nos sources, l’assistant argentin, Fantaguzzi et le préparateur physique des Léopards, le Grec Antonios Sarioglu, vont rejoindre le groupe directement à Tunis durant le stage prévu du 1er au 15 juin 2021. Sur place, les Léopards livreront deux matches amicaux : contre les Signes de Carthage de la Tunisie puis contre les Aigles du Mali.

Avec les éliminatoires du mondial repoussées au mois de septembre prochain, le nouveau sélectionneur des Léopards aura tout le temps nécessaire de jauger son équipe. Sur la pré-liste des Léopards publiée pour le stage, l’on remarque le retour de plusieurs têtes qui ont manqué aux derniers rendez-vous des Léopards lors des éliminatoires de la CAN-Cameroun 2021.

Il y a notamment le retour de Cédric Bakambu, Jackson Muleka et tant d’autres. La RDC, qui est dans l’obligation de se sauver après le fiasco de la CAN, doit à tout prix arracher une place à la prochaine Coupe du monde en 2022. Avec Hector Cuper, tout est possible, c’est l’optimisme dont fait montre la FECOFA depuis qu’elle a jeté son dévolu sur lui.

Armel Langanda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi