Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

L’amélioration de la navigation aérienne et la circulation routière préoccupent le ministre des Transports

L'aide à la navigation aérienne et la prévention routière, deux problématiques qui préoccupent le ministre des Transports, Voies de communication et de Désenclavement.

Partager :

SKE__cbus_2010210106CHERUBINOKENDE_mGlis

Chérubin Okende Senga entend jouer sa partition en multipliant des efforts pour que la sécurité aérienne évolue de manière suffisante. C’est dans ce contexte qu’il a échangé, lundi 31 mai en son cabinet de travail, avec la délégation de la firme Drone Act. Cette société a présenté au ministre des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement, un projet d’utilisation des drones pour procéder à l’inspection des aéroports et des routes.

L’aide à la navigation aérienne et la prévention routière, deux problématiques qui préoccupent le ministre des Transports, Voies de communication et de Désenclavement.

Chérubin Okende Senga qui entend jouer sa partition en multipliant des efforts pour que la sécurité aérienne évolue de manière suffisante, a échangé, lundi 31 mai en son cabinet de travail, avec les représentants de la firme Drone Act. Cette société a présenté au ministre des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement, un projet d’utilisation des drones pour procéder à l’inspection des aéroports et des routes. Cela, dans le but d’améliorer la circulation routière et la navigation aérienne.

Le directeur général du Groupe d’Etude sur le Transport, le président de la Commission nationale de prévention routière et le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa ont pris part à cette rencontre sur invitation du ministre.

Concernant la circulation routière, il est clair que la mobilité est une exigence et une contrainte quotidienne pour tout humain. Mais des faits vécus chaque jour à Kinshasa et dans d’autres villes du pays, dans le secteur du transport routier, sont tels que les usagers des routes sont tous confrontés à une même situation, la circulation difficile caractérisée par de nombreux facteurs qui constituent une entrave à un meilleur trafic.

Voilà pourquoi, « Solution pour une Ville Intelligente » est un autre projet présenté au ministre Chérubin Okende par Stephane Mukendi, représentant de la société russe initiatrice du projet. Il consiste à moderniser la circulation routière en posant des feux de signalisation intelligente et des caméras de surveillance dans les grandes artères.

Des projets jugés intéressants par Chérubin Okende et les experts de son ministère. S’ils sont adoptés, ces projets apporteront, comme le veut Chérubin Okende, une amélioration sensible dans la navigation aérienne et la prévention routière en République démocratique du Congo.

Pitshou Mulumba

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi