Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

3ème vague de Covid-19 : Tshisekedi corse les mesures barrières

Partager :

SKE__cbus_3901211506TSHISEKEDIAGOMA_mGlis

Il fallait agir et vite face au spectre du chaos dans une RDC frappée de plein fouet par la 3ème vague de Covid-19. Le chef de l’État a pris la mesure du danger. Depuis Goma où il séjournait, Félix Tshisekedi a annoncé, mardi 15 juin 2021, des « mesures drastiques » qui visent notamment à mettre fin au relâchement  tant observé depuis un certain temps dans les habitudes des Congolais. « Maintien du couvre-feu de 22 heures à 5 heures avec patrouilles militaires tout comme le port des masques obligatoires dans les lieux publics et à l’extérieur. Comme lors de l’état d’urgence sanitaire, les rassemblements de plus de 20 personnes sont interdits. Les discothèques et boites de nuit sont fermées pour une période de 15 jours. Et les églises sont astreintes de réduire le nombre des participants à leurs cultes et respecter les mesures barrières et la distanciation sociale. Les universités et les écoles, quant à elles, ne seront pas fermées. Seulement, elles sont tenues à la stricte observance des mesures barrières… »

La décision du chef de l’État intervient après le constat inquiétant fait par le secrétariat technique de la riposte qui a vu croitre le nombre de cas de nouvelles infections (une moyenne de plus de 300 nouveaux patients par jour), mais également la saturation des centres de prise en charge des malades. Dans les centres de traitement de Covid-19, les lits sont occupés à plus de 80%. Selon le secrétariat technique de la riposte, les observations montrent que ce sont des cas relativement sévères, avec une symptomatologie qui est plus sévère que celle des patients au cours de la 1ère et la 2ème vague. En bon père de famille, le chef de l’État a anticipé avant que le pire n’arrive. Reste aux services impliqués da faire respecter toutes ces mesures, sans se transformer en « bourreaux » de la population. (Ci-dessous l’intégralité du message du chef de l’État).

Potentiel

MESSAGE DU CHEF DE L’ÉTAT SUR LA SITUATION SANITAIRE DU PAYS

Chers compatriotes, malgré les sacrifices que nous avons collectivement consentis, il s’observe une recrudescence de la progression du virus, avec une troisième vague qui est déjà à nos portes.

Le variant indien sensiblement contagieux est déjà en opération en RDC, il est très contagieux et cela nécessite des mesures efficaces pour cantonner sa progression.

J’ai décidé, avec la Task-force et les autorités sanitaires concernées notamment:

– Le maintien du couvre-feu de 22h à 5 h avec patrouilles militaires. Tout contrevenant sera sévèrement puni;

– Le port des masques obligatoires dans les lieux publics et en extérieur;

– L’interdiction des veillées mortuaires dans les maisons et les funérariums;

– Interdiction de rassemblement de plus de 20 personnes, et toute entrée au marché sera conditionnée par la prise de température;

– La fermeture des discothèques et boîtes de nuit durant 15 jours, mais les restaurants seront opérationnels, avec les mesures barrières dont la prise de température et le lavage des mains;

– La prise en charge du gouvernement de tous les malades sur toute l’étendue de la république;

– Les églises sont astreintes de réduire le nombre des participants à leurs cultes et respecter les mesures barrières et la distanciation sociale;

– Pour les universités et écoles, la stricte observance des mesures barrières, mais elles ne seront pas fermées ;

– La couverture vaccinale pédagogique à travers toute l’étendue de la République pour accéder cette vaccination et convaincre les congolais à se faire vacciner;

– Le Premier ministre prendra toutes les mesures d’encadrement et de suivi pour mettre en exergue ces mesures;

– Ainsi, toutes les activités prévues en marge des festivités du 30 juin fête de l’indépendance sont annulées.

Que Dieu bénisse le Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi