Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Sommet de Maputo : 16 chefs d’Etat et de gouvernement s’engagent à combattre le terrorisme dans l’espace SADC

Partager :

SKE__cbus_3211212306SADCSOMMETMAPUTO_mGlis

Le président Félix-Antoine Tshisekedi, chef de l’Etat congolais et président en exercice de l’Union Africaine, a pris, aux côtés de 15 autres chefs d’Etat et de gouvernement aux travaux 40ème sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) qui vient de se tenir à Maputro (Mozambique).

Exclusivement consacré au terrorisme qui sévit dans la sous-région, notamment au Mozambique et en République démocratique du Congo, le sommet de Maputo a donné, aux 16 chefs d’Etat et de gouvernement membres de la SADC, l’occasion de   peaufiner des stratégies communes pour combattre le terrorisme, fléau qui frappe particulièrement la région mozambicaine de Cabo Delgado et les provinces congolaises du Nord-Kivu et de l’Iuri avec des conséquences collatérales néfastes pour les deux pays.

Et dans le communiqué qui clôture ses assises, les chefs d’Etat et de gouvernement se sont appesantis sur 26 points. Entre autres,     le sommet de Maputo a exhorté les États membres, en collaboration avec les agences humanitaires, à continuer à fournir une aide humanitaire à la population touchée par les attaques terroristes à Cabo Delgado, y compris aux personnes déplacées à l’intérieur du pays. De plus, le sommet a félicité la République du Mozambique pour sa proposition d’accueillir le Centre des opérations humanitaires et d’urgence (SHOC) de la SADC à Nacala (Mozambique), lequel est conçu de sorte à améliorer la capacité de préparation et de réaction rapide de la région.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi