Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Haut-Katanga : le Projet d’assistance technique du BIT au PEJAB présenté à la tripartite et aux acteurs de la société civile à Lubumbashi

Partager :

SKE__cbus_2125212806HAUTKATANGA_mGlis

Le Bureau International du Travail (BIT) à travers son Coordonnateur national AT-BIT, Frank Mayundo Muyumba, a présenté à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga, le Projet d’assistance technique du BIT au PEJAB (Projet d’entreprenariat des jeunes dans l’agriculture et l’agro-business) à la tripartite, comprenant les représentants du gouvernement, des organisations des travailleurs et des employeurs, ainsi qu’aux organisations de la société civile. Cet atelier a été tenu le 18 juin dans la salle polyvalente de l’institut National de Préparation Professionnelle (INPP).

Rehaussé de la présence, à l’ouverture comme à la clôture, de la représentante du gouverneur du Haut-Katanga, Mme Angélique Kyungu Mwamba, Commissaire Provinciale en charge de l’emploi, Travail et Prévoyance Sociale, ces assises ont permis également au Coordonnateur national AT-BIT de faire la présentation de l’état d’avancement dudit projet au 31 mai 2021 avant de passer aux échanges avec les participants de Lubumbashi. Ces échanges ont permis de mieux comprendre cette initiative en faveur de la jeunesse notamment des universitaires sans emplois.

« Nous remercions vivement le BIT pour avoir honoré notre province en organisant cette mission d’information. Nous sommes désormais informés de l’existence et de la mise en œuvre du PEJAB par l’Unité de Coordination de ce projet qui bénéficie de l’assistance technique du BIT. Etant donné que ce projet rejoint les priorités du Gouvernement Provincial du Haut Katanga, en ce qui concerne les jeunes universitaires diplômés et sans emplois, le Gouvernement Provincial, prendra et urgemment, toutes les dispositions pour entrer en contact avec les autorités nationales impliquées dans la mise en œuvre de cet important projet, et notamment l’Unité de Coordination du PEJAB, pour que les jeunes de notre Province puissent réellement bénéficier de toutes les interventions de ce projet », a déclaré la représentante du gouverneur du Haut-Katanga dans son mot de clôture de l’atelier.

Le PEJAB, un projet du Gouvernement Central

Dans les échanges, les participants ont insisté sur le fait qu’ils n’ont jamais été informés de l’existence du PEJAB. Ainsi, ils ont remercié et encouragé le BIT pour cette initiative à travers la mission dépêchée à Lubumbashi. Cependant, ils ont exprimé de crainte du fait que plus de trois ans depuis le démarrage du PEJAB, aucun jeune n’a été formé sur les 6000 attendus et aucune entreprise n’a été créée sur les 2000 dans l’ensemble. Redoutant l’échéance de moins d’une année et demie restante, les participants ont émis le vœu que les décideurs facilitent la mise en œuvre du PEJAB, pensent à sa prolongation et à l’intensification de la sensibilisation des jeunes bénéficiaires du PEJAB.

Dans le lot des participants, outre les ministères sectoriels du gouvernement provincial, il y a eu la Fédération des entreprises du Congo (FEC Katanga), Confédération des petites et moyennes entreprises du Haut Katanga (COPEMECO), l’intersyndicale des travailleurs ainsi que d’autres acteurs de la société civile dont le Cadre de concertation, l’INPP, l’ONEM, les universités et instituts supérieurs de la place, les structures ecclésiastiques d’encadrement des jeunes, les banques locales, le centre de ressources du haut Katanga, le Réseau GERME RDC.

Il sied de noter que cet atelier de Lubumbashi a été précédé par les contacts et échanges d’information avec les autorités provinciales ainsi les visites de terrain et séances de travail organisées par le Coordonnateur National de l’assistance technique du BIT au PEJAB dans les trois centres sélectionnés dans la province du Haut Katanga pour vérifier les différentes déclarations faites lors du processus de sélection et mieux comprendre l’environnement de travail de tout un chacun.

En définitive, la clôture des assises de Lubumbashi a été sanctionnée par la remise officielle par le BIT, à travers la représentante de SEM le Gouverneur du Haut Katanga, des 3600 manuels GERME Agropastoral à raison de 1200 manuels Trie, Cree et Plan d’affaires à chacun des trois centres qui serviront exclusivement à la formation entrepreneuriale des jeunes diplômés universitaires agri-preneurs qui seront très prochainement sélectionnés par le PEJAB dans cette province du Haut Katanga.

Pour rappel, ce projet important du gouvernement central pour la jeunesse, a bénéficié d’un prêt de la Banque Africaine de Développement (BAD) à hauteur de 40 millions d’UC (Unités de compte). Il a pour but de générer des connaissances qui serviront à créer plusieurs emplois, à travers des plateformes adéquates d’incubation pouvant former et accompagner les jeunes désireux d’entreprendre dans les domaines de l’agro-business. Le projet d’assistance technique au PEJAB s’insère dans le cadre du Projet National PEJAB et vise à améliorer l’offre de services non-financiers pour le développement de l’entreprise dans les centres d’incubation sélectionnés en RDC. Bien plus, ce Projet vise à promouvoir l’emploi des jeunes à travers l’amélioration qualitative et quantitative des formations qualifiantes et faciliter leur insertion dans la vie active.

Cette assistance technique du BIT au PEJAB est structurée sous 3 axes essentiels : – la mise en place d’un modèle d’affaires dans le processus d’incubation, favorable à la création des MPE et/ou coopératives durables dans les secteurs agro-pastoraux porteurs de la RDC ; -l’amélioration de l’offre de services non financiers des centres d’incubation sélectionnés et validés, à travers l’adaptation et la dotation des outils des programmes des formations : GERME, Développement des coopératives et TREE ; -le renforcement des capacités des acteurs nationaux et des centres d’incubation sélectionnés et validés, pour mettre en œuvre des formations qualifiantes et adaptées aux besoins de l’économie.

Au total 8 centres d’incubation, sélectionnés et validés, bénéficient ce cette assistance technique du BIT à travers le PEJAB. Il y a 3 centres au Haut-Katanga (Amani Consulting and Services, INERA Kipopo et le Centre Jacaranda/Salésiens de Don Bosco), 3 à Kinshasa (Agro Ma Douce Fermière, CADIM, Caritas Développement Kinshasa) ; 1 au Kongo central (BDA) et 1 dans le Haut-Lomami (Centre Kamisamba).

Le Potentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi