Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

G20 : Modeste Mutinga démontre la quintessence de la logistique à l’ère de la Covid-19

Modeste Mutinga a eu des mots justes pour toucher les cœurs des humanitaires ainsi que des autres membres des délégations venues des pays africains et asiatiques.

Partager :

SKE__cbus_2729210107MODESTEMUTINGAGBON_mGlis

Son intervention lors des assises de Brindisi le 30 juin 2021 a non seulement ébloui l’assistance mais aussi a impressionné les organisateurs par rapport au fond des pensées émises et soumises au débat. Modeste Mutinga, ministre des Affaires sociales, Actions humanitaires et Solidarité nationale, a démontré avec brio l’importance de la logistique pendant une période de crise humanitaire et sanitaire tragique. Il a saisi cette occasion pour encourager puis remercier la communauté internationale pour la sollicitude suivie d’une assistance humanitaire exemplaire. A Modeste Mutinga d’ajouter que la logistique exige aussi une distribution rationnelle de vivres et des non vivres aux populations regroupées dans des sites de fortunes ainsi qu’à ceux qui sont rassemblées dans des familles d’accueil. Ces assises de Brindisi organisées par l’UNHRD (le Dépôt de réponse humanitaire des Nations unies) avaient pour thème « le Rôle de la Logistique dans la préparation et la réponse à la pandémie de Covid 19 aux futures crises humanitaires et sanitaires ».

Salve d’applaudissement, hochement des têtes suivis des mimiques d’adhésion des participants, telle a été l’ambiance qui a régné lorsque le patron des Affaires Sociales, Modeste Mutinga a pris la parole devant un parterre des personnalités ainsi que des experts du monde humanitaire mondial, qui ont pris part aux assises de Brindisi en Italie.

« Il a non seulement épaté son auditoire mais aussi l’a convaincu », a lâché un expert présent à ces assises.

Modeste Mutinga a eu des mots justes pour toucher les cœurs des humanitaires ainsi que des autres membres des délégations venues des pays africains et asiatiques. Après avoir rappelé à l’assistance le contexte difficile dans lequel la République démocratique du Congo s’est retrouvée lors de l’apparition de la pandémie à Covid 19, au mois de mars 2020, en passant par la décision du président de la République, Félix-Antoine

Tshisekedi Tshilombo, de décréter l’Etat de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu jusqu’à l’éruption volcanique au bas du Mont Nyiragongo obligeant une bonne partie de la population de la ville de Goma à se déplacer dans un chaos indescriptible, Modeste Mutinga a affirmé avec force que ce contexte humanitaire et sanitaire évoque le rôle combien éminent que joue la logistique dans la réparation et la réponse humanitaire compte tenu d’important dégâts et pertes en vies humaines.

Un message fort au G20 !

Fidèle à sa tradition et dans un style qui lui est propre, à savoir une verge oratoire raffinée aux allures cicéroniennes, Modeste Mutinga, ministre des Affaires sociales, Actions humanitaires et Solidarité nationale, a rappelé à l’assistance que la logistique exige la mobilisation des moyens de transports, des équipements de débordement du fret pour un acheminement rapide des intrants et de toute autre assistance nécessaire aux populations sinistrées ; la distribution rationnelle de vivres et des non vivres aux populations regroupées dans les sites de fortunes ainsi qu’à ceux qui sont rassemblées dans des familles d’accueil ; l’ouverture des couloirs sécurisés pour le personnel humanitaire et pour les populations en détresse et aussi une meilleure coordination entre la planification des humanitaires et des impératifs diplomatiques et sécuritaires des pays bénéficiaires de l’assistance humanitaire.

Dans la même lancée, Modeste Mutinga a invité l’assistance à comprendre que la logistique exige l’échange des informations de façon objective et rapide. Cerise sur le gâteau, le patron des affaires sociales a affirmé aussi que les chaines d’approvisionnement doivent être fluides et flexibles.

Gratitude à l’endroit de la communauté internationale…

Convaincu du rôle prépondérant joué par la communauté internationale, Modeste Mutinga n’a cessé d’affirmer que malgré de nombreux défis à relever, la République démocratique du Congo a pu organiser sa propre réponse humanitaire d’urgence en bénéficiant de l’appui des pays amis, dont le Kenya, la République du Congo, le Japon, la Grande Bretagne, la République des Emirats Arabe Unis et le Royaume de Belgique.

Il a rappelé aussi que la RDC a bénéficié de l’appui des membres du cadre de concertation humanitaire de la RDC, notamment le PAM, la Croix-Rouge et l’UNICEF. À Modeste Mutinga d’insister pour que les assises de Brindisi balisent le chemin d’une prise en charge optimale des crises humanitaires à travers le monde.

Signalons par ailleurs que le dépôt de réponse humanitaire des Nations Unies (UNHRD) à Brindisi joue un rôle de première ligne dans la préparation et la réponse aux situations d’urgence dans le monde entier. Ce dépôt de Brindisi est situé à San Vito et est généreusement mis à disposition par le gouvernement Italien.

Raymond Luneko

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi