Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Exétat 2021 : Tony Mwaba à Mbanza-Ngungu pour le go des épreuves hors-session

Le ministre de l’EPST a salué l’accompagnement du Kongo Central dans ses lourdes charges, notamment celle de la matérialisation de la gratuité de l'enseignement fondamental

Partager :

SKE__cbus_3948211107TONYMWABARECUAMBANZANGUNGU_mGlis

C’est à partir de Mbanza-Ngungu dans le Kongo Central que le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Professeur Tony Mwaba Kazadi, en séjour depuis samedi 10 juillet, va donner le go des épreuves hors-session de l’examen d’Etat, édition 2021.

Pour cette mission officielle qui est la première depuis sa prise de fonction à la tête de l’EPST en RDC, Tony Mwaba est resté dans sa logique d’un homme chaleureux et proche des autres, du peuple. La preuve, c’est qu’il a abandonné le confort de sa 4×4 officielle pour prendre aisément place à bord du bus qui transportait toute sa suite. 

À Mbanza-Ngungu, Tony Mwaba et sa délégation composée, notamment, de la secrétaire générale a.i. à l’EPST, Mme Christine Nepa Nepa, ont été accueillis par l’administrateur du territoire, M. Luc Makiadi. Ce dernier n’a pas caché sa satisfaction de voir son territoire être choisi comme point de lancement des épreuves préliminaires de l’examen d’Etat.

Et pour le ministre de l’EPST, ce choix est bien dicté par un fait encourageant. « Depuis que je suis à la tête du ministère de l’EPST, je reçois énormément des rapports des différentes provinces éducationnelles sur les dérapages çà et là. Mais du côté du Kongo Central et de toute la province éducationnelle, il y a un calme relatif. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de problèmes.  Mais je n’ai jamais perdu une seule minute pour mobiliser l’administration et mes collaborateurs pour intervenir et trouver des solutions à un problème qui s’est posé au Kongo Central », a-t-il déclaré.

Dans la foulée, le ministre de l’EPST a salué l’accompagnement du Kongo Central dans ses lourdes charges, notamment celle de la matérialisation de la gratuité de l’enseignement fondamental en RDC. Il s’est exprimé en ces termes : « Sans m’avoir vu, le Kongo central m’accompagne et me soutient dans la mise en œuvre de la vision du chef de l’Etat et des objectifs qui m’ont été assignés par le programme du gouvernement. Ceci constitue un encouragement pour vous ».

Pas de téléphones dans les salles de passation de l’examen

Pour rappel, les préliminaires de l’examen d’Etat commencent avec la dissertation ce lundi 12 juillet 2021, conformément au calendrier aménagé de l’EPST.

Déjà ce dimanche 11 juillet, le ministre Tony Mwaba échange avec des acteurs provinciaux impliqués dans l’organisation des épreuves.

Entretemps, le patron de l’EPST a déjà pris une série des mesures afin d’éviter toute tricherie lors des épreuves. C’est notamment l’interdiction formelle d’accès des téléphones portables dans les salles d’examen. À cet effet, des instructions ont été données aux chefs des centres pour que les Inspecteurs principaux provinciaux ainsi que les responsables des écoles remettent les copies des Items restants après la distribution. Ce qui éviterait que ces items tombent entre les mains des personnes extérieures qui travailleraient pour communiquer des réponses aux élèves par téléphone avec la complicité des centres et des certains agents commis à la sécurité.

De Mbanza-Ngungu, Pitshou Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi