Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

’’Quand j’étais …’’

Voilà une criminelle nomenklatura qui, de 1965 à 2021, a mis le pays en coupe réglée et privatisé les prérogatives de l’État. Entre ces ’’Quand j’étais’’, il ne manque pas de confidences.

Partager :

SKE__cbus_3604211807BenClet

Des ex-Excellences et ex-Honorables se préoccupent de leur avenir après le 30 juin 2021. Ces monstres ont fait la pluie et le beau temps sous les régimes respectifs de leurs créateurs : Mobutu et Kabila (père et fils). Comme eux, ils ont exercé le droit de vie et de mort sur les faibles, Congolais et expatriés.

Voilà une criminelle nomenklatura qui, de 1965 à 2021, a mis le pays en coupe réglée et privatisé les prérogatives de l’État. Entre ces ’’Quand j’étais’’, il ne manque pas de confidences.

ALBERT : Quand j’étais commissaire politique du parti-État, le président fondateur aimait souvent prendre conseil auprès de moi. Donc, je ne suis pas n’importe qui, même si mon ramage ne ressemble plus à mon plumage. Je m’inquiète cependant sur mon avenir après l’explosion de la coalition Cach-FCC.

BAUDOUIN : Quand j’étais commissaire d’État, je n’avais d’ennemis que mes propres collègues professeurs recrutés d’ailleurs comme conseillers dans mon cabinet. Une bande d’envieux et d’ingrats. Enfin, tout ça appartient au passé. Comment survivre sans le parapluie de l’Autorité morale ?

CÉSAR : Quand j’étais commissaire du peuple c.-à-d. député non élu, mes vacances étaient prises en charge par le trésor public. Il m’arrivait de harceler les P-DG des entreprises publiques pour les truander. Après le maréchal, le libérateur de l’AFDL m’a recruté puis lâché. Aïe !

DANIEL : À la libération de mai 1997, j’ai été catapulté ministre, sans background. Comme de nombreux collègues, on se débrouillait pour paraître à sa place. M’zee assassiné, Junior m’a ignoré. Tshisekedi également. Priez pour moi, pauvre aventurier.

ÉTIENNE : Ne soyons pas déboussolés. Les ’’Quand j’étais’’ devraient méditer ceci : «Tout pouvoir enivrant finit toujours par s’évanouir».

Ben-Clet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi