Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Covid-19 : Brazzaville interdit les vols Air France en provenance de Kinshasa

Partager :

SKE__cbus_2448212507AIRFRANCE_mGlis

Le gouvernement de la République du Congo vient de demander à la Direction générale de la compagnie Air France d’effectuer des vols directs au départ ou à l’arrivée de son pays et de ne plus faire des escales en RDC. Cette décision intervient après que Paris a classé Kinshasa comme « zone rouge », à cause de la circulation active du coronavirus.

Le ministre des Transports, de l’aviation et de la marine de la République du Congo demande à la Direction générale de la Compagnie Air France d’effectuer des vols directs au départ ou à l’arrivée du Congo et de ne plus faire des escales en République démocratique du Congo.

Dans une correspondance dont une copie est parvenue, hier dimanche 25 juillet à Radio Okapi, Jean-Marc Thystere motive sa décision par des mesures relatives à la Covid-19, afin de ne pas faire courir des risques à ses populations.

Il rappelle que son pays, la République du Congo, a fermé les frontières avec la République démocratique du Congo qui a été déclarée comme zone rouge au début de ce mois par la France.

Les voyageurs en provenance de la République démocratique du Congo ne sont plus autorisés à entrer en France.

Dans un article de Rfi.fr publié mardi 6 juillet, Paris a classé Kinshasa comme « zone rouge », à cause de la circulation active du coronavirus, ainsi que « la présence de variant préoccupant » dans le pays.

Les autorités françaises n’autorisent les voyages en provenance des « pays rouges » qu’en cas de « motifs impérieux ».

Selon rfi.fr, les vacanciers et les touristes ne peuvent donc pas se rendre dans l’Hexagone. Et pour ceux qui ont le droit de voyager, il faut en plus présenter un test de dépistage négatif avant d’embarquer. 

Un autre test est réalisé à l’arrivée en France et une quarantaine de 7 ou 10 jours doit être observée suivant si les personnes sont vaccinées ou non.

Vingt-quatre pays dans le monde dont quatre sur le continent africain sont désormais classés « rouges » par Paris notamment, l’Afrique du Sud, la Namibie, les Seychelles et la RDC. 

La RDC a également été classée un « pays à très haut risque » pour la Belgique depuis le jeudi 26 juin.

LP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi