Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Jonas Tshiombela : « S’il y aura glissement, les confessions religieuses en seront aussi responsables »

Pour le Coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC), les divergences profondes entre les confessions religieuses, sont un motif « d'une déception extrême.

Partager :

SKE__cbus_1634210308CONFESSIONSRELIGIEUSES_mGlis

Pour le Coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC), les divergences profondes entre les confessions religieuses, sont un motif « d’une déception extrême.

« Les confessions religieuses ont brillé par l’absence de dépassement de soi, de la vérité et de l’hypocrisie sans se faire confiance mutuellement au point où leur division éclate au grand jour avec des conséquences que nous savons sur le processus électoral. Ce qui n’est pas normal. Les confessions religieuses qui sont censées nous donner des leçons, qui nous prêchent la vérité mais aujourd’hui elles vivent le contraire de ce qu’elles nous disent. Nous sommes extrêmement déçus au point où nous nous demandons si dans les réformes, l’on ne peut pas exclure cette composante dans le processus de désignation des animateurs de la CENI… Les confessions religieuses se comportent aujourd’hui comme des politiciens qui se cherchent, se positionnent, cachent leurs vraies ambitions. Et là, c’est une manière de porter un coup sur le processus électoral. S’il y aura glissement, les confessions religieuses en seront aussi responsables » .

LP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi