Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

EPST : Plus de deux millions de candidats inscrits aux épreuves du Test national de fin d’études primaires 2021

Ces épreuves qui vont durer deux jours, soit du 5 au 6 août 2021, sont totalement prises en charge par l'État congolais dans l'esprit de l'application effective de la gratuité de l'enseignement...

Partager :

SKE__cbus_0823210508TENAFEP_mGlis

Le ministre Tony Mwaba a donné le go des épreuves certificatives du test national de fin d’études primaires (Tenafep) depuis l’école publique Tuungane de Goma devant le vice-gouverneur du Nord-Kivu. A cette édition 2021, 2.023.763 candidats (dont 953.363 filles) alignés à ces épreuves certificatives sur l’étendue du territoire national. Ils sont recueillis dans 7.716 centres éparpillés à travers le pays.

Le ministre national en charge de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba Kazadi, a lancé, le jeudi 5 août à Goma, les épreuves du Test national de fin d’études primaires (Tenafep) qui se tiennent durant 2 jours sur toute l’étendue du territoire national.

Au total, 2.023.763 candidats écoliers inscrits prennent part à ces épreuves certificatives du Tenafep, édition 2021.

« Ces épreuves qui vont durer deux jours, soit du 5 au 6 août 2021, sont totalement prises en charge par l’État congolais dans l’esprit de l’application effective de la gratuité de l’enseignement primaire qu’a instaurée le chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi. Les candidats inscrits sont répartis dans 7.716 centres éparpillés sur toute l’étendue du pays. Nous enregistrons cette année 953.363 filles parmi les candidats inscrits. Le gouvernement congolais ne cesse de faire de l’enseignement le socle du développement, surtout en instaurant la gratuité de l’enseignement pour permettre à tout enfant d’aller à l’école pour le développement intégral du pays », a indiqué le professeur Tony Mwaba Kazadi.

David Rukat Muteb, directeur de la province éducationnelle Nord-Kivu 1, a salué le choix du ministre Tony Mwaba Kazadi de lancer ces épreuves à Goma.

« La présence du ministre à Goma à cette occasion donne du réconfort aux écoliers qui font face à des situations de catastrophe naturelle et d’insécurité ici au Nord-Kivu. C’est aussi le moment de l’évaluation du système éducatif au niveau primaire. Il y a encore beaucoup de défis à relever », a-t-il souligné par ailleurs.

Une approche qui a été évoquée par le ministre Tony Mwaba Kazadi dans son speech devant l’assistance.

« Je tenais à lancer ces épreuves à Goma en signe de partage des souffrances endurées, des sacrifices consentis par les populations qui ont connu d’innombrables privations consécutives aux effets néfastes de l’éruption volcanique de Nyiragongo, il y a peu », a fait savoir le ministre Mwaba.

Il faut noter que le lancement officiel du Tenafep 2021 a eu lieu à l’école publique Tuungane de Goma devant le vice-gouverneur du Nord-Kivu qui a exhorté les écoliers à travailler dans le sens de se classer parmi les meilleurs de la République.

Melis Boasi, Correspondant au Nord-Kivu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi