Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Allègement des mesures contre la Covid-19 : Les Kinois retrouvent les bars, terrasses, night-club et les stades…

Selon le ministre Muyaya, les nouvelles contaminations à la Covid-19 ont baissé de 80 à 15%.

Partager :

SKE__cbus_3709211508DEBITDEBOISSON_mGlis

Au terme d’une réunion entre la présidence de la République et la task force anti-Covid-19, tenue le samedi 14 août 2021, plusieurs décisions d’allègement des mesures ont été prises en faveur de la capitale, Kinshasa, notamment la réouverture des bars, terrasses, night-club, stades, salles de fêtes et autres espaces publics autorisés pour 50% de leurs capacités d’accueil.

Au cours d’un point de presse animé conjointement avec son collègue de la Santé publique, le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, a indiqué que « cela est dû à la baisse sensible du taux de contamination dans la capitale qui est passé de 80% à 15% ».

Le gouvernement vient donc de décider de rouvrir les terrasses, bars, bistros et boîtes de nuit, etc. qui peuvent désormais fonctionner sur toute l’étendue de la capitale, Kinshasa, jusqu’à 22 heures.

Les stades, salles des fêtes et des conférences sont également autorisées de réouverture, mais à 50% de leurs capacités.

Le gouvernement a également annoncé le renforcement des contrôles au niveau des frontières. Quant au couvre-feu, il passe de 23h à 4h.

Selon le ministre Muyaya, « les nouvelles contaminations à la Covid-19 ont baissé de 80 à 15%. Mais le gouvernement a maintenu les mesures prises dans les quatre provinces particulièrement touchées par la pandémie », à savoir le Lualaba, le Haut-Katanga, le Sud-Kivu et le Nord-Kivu.

Toutefois, pour Kinshasa, le gouvernement a insisté sur la poursuite du respect des gestes barrières, malgré l’allègement et l’ouverture des espaces publics. Ont pris part à cette communication du gouvernement, les ministres de la Santé, Jean-Jacques Mbungani, celui de la Communication, Patrick Muyaya, le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila et le commissaire provincial de la Police/Kinshasa, Sylvano Kasongo.

Rich Ngapi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi