Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Troïka économique : Sama Lukonde veut s’assurer l’équilibre de gestion macroéconomique entre les dépenses et la trésorerie

L’objet de cette troïka économique est de surveiller de près les paramètres économiques réels...

Partager :

SKE__cbus_4812210209TROIKAPMBCC_mGlis

Jean-Michel Sama Lukonde, Premier ministre, a réuni, pour la première fois, autour de lui la troïka économique composée, entre autres du ministre d’Etat, ministre du Budget, Aimé Boji Sangara, du ministre des Finances Nicolas Kazadi et de la gouverneure de la Banque centrale du Congo, Kabedi Malangu Mbuyi. Cette troïka économique, qui se tiendra désormais tous les 15 jours, se veut être un outil de surveillance de la marche réelle de l’économie nationale alors que la RDC est en programme formel avec le FMI.

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé, jeudi 2 septembre à la Primature, la première réunion de la troïka économique.

A cette occasion, il a voulu se rassurer de l’équilibre de gestion macroéconomique entre les dépenses et la trésorerie du gouvernement, conformément aux critères de l’accord conclu avec le FMI (Fonds monétaire international) et la mise en œuvre des projets d’investissement dans les 145 territoires de la RDC

L’objet de cette troïka économique est de surveiller de près les paramètres économiques réels, à savoir, le Plan d’engagement budgétaire (PEB), le Plan de trésorerie (PTR) et la disponibilité des liquidités à la Banque centrale du Congo.

Au cours de cette première rencontre, il était question aussi de faire le suivi de l’accord conclu entre la RDC et le FMI dans le cadre de Facilité élargie de crédit (FEC), a fait savoir le ministre de Budget, Aimé Boji, dans son compte rendu.

« On a passé en revue les critères parce qu’il y a une évaluation en septembre et en décembre. A ce sujet, les indicateurs sont au vert. Si on maintient cet élan, en principe, on va continuer avec le programme tel que prévu. Ensuite, Il a été question de s’assurer de la bonne gestion des finances publiques par rapport aux dépenses, d’améliorer la qualité de la dépense. Il y a certaines mesures qui seront annoncées au Conseil des ministres. Par rapport aux recettes, le ministre des Finances nous a informés de l’évolution des recettes qui, comme vous le savez, depuis plusieurs semaines, se comportent bien. En ce qui concerne l’amélioration des recettes publiques, le ministre des Finances a signé un contrat de performance avec les régies financières. Il y a aussi d’autres critères liés aux dépenses de rémunération. Nous fournissons des efforts pour rester dans les proportions qui ont été convenues avec des partenaires. Il y a aussi d’autres actions qui concernent d’autres services de l’État et les recettes non fiscales. Mais, du côté de la trésorerie, on essaie aussi d’augmenter les réserves », a déclaré le ministre du Budget.

Au sujet des investissements, le ministre d’Etat, ministre du Budget rassure que les travaux débutent d’ici peu sur toute l’étendue du territoire national.

« Nous sommes en train de lancer les travaux des projets d’investissements dans les 145 territoires, selon les instructions du chef de l’État. Ces travaux seront lancés dans les prochains jours », a promis le ministre du Budget.

Cette réunion de la troïka économique se tiendra tous les 15 jours. Elle se veut être un outil de surveillance de la marche réelle de l’économie nationale alors que la RDC est en programme formel avec le FMI.

Le ministre d’Etat, ministre du Budget, Aimé Boji Sangara, le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, et la gouverneure de la Banque centrale du Congo, Malangu Kabedi Mbuyi, ont pris à cette réunion.

St Augustin K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi