Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Kinshasa-Lusaka : Tshisekedi et Hichilema font le point sur les relations de bon voisinage

Partager :

SKE__cbus_2508212309TSHISEKEDIETHichilema_mGlis

La RDC et la Zambie disposent de grands potentiels à faire bénéficier à leurs peuples respectifs. Les chefs d’Etat de la RDC, Félix Tshisekedi et de la Zambie, Hakainde Hichilema, partagent cet avis dans l’optique de renforcer les relations bilatérales et de bon voisinage entre Kinshasa et Lusaka.

Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a accordé une série d’audiences, mercredi 22 septembre, en marge des travaux de la 76ème session de l’assemblée générale des Nations unies, à New-York.

C’est le président zambien Hakainde Hichilema qui a ouvert cette journée de travail du président Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Au sortir de son audience, le Zambien Hichilema s’est dit amplement satisfait de cette rencontre avec son homologue congolais. L’entretien, note-t-on, entre les deux hautes personnalités ont tourné autour des relations bilatérales et de bon voisinage.

« Nous sommes deux pays frères. Nos problèmes doivent être résolus autour d’une table dans un esprit de fraternité. Nos deux pays ont un grand potentiel dont on peut faire bénéficier nos deux peuples », a fait savoir le président Zambien au cours d’une interview exclusive accordée à la presse présidentielle.

La deuxième audience a été accordée à Mme Rebecca Nyandeng De Mabior, la vice-présidente du Soudan du Sud. Selon ses dires, elle était venue faire part au président de la RDC qui revêt en même temps la casquette du président en exercice de l’Union africaine (UA), des avancées enregistrées dans l’accord de paix signé par les protagonistes dans son pays. Mme la vice-présidente en a profité pour remettre au président Tshisekedi l’invitation de son homologue du Soudan du Sud à se rendre incessamment dans ce pays pour une visite d’État.

A son tour, le président de la FIFA a été reçu en audience. Lors des échanges, Gianni Infantino a fait part au chef de l’État, notamment de l’évolution du projet « Éducation par le foot » en RDC.

Peter Pham, ancien représentant américain dans la région des Grands lacs africains était aussi venu échanger avec le président de la République. M. Pham a relevé, entre autres, des questions sécuritaires ainsi que d’autres défis auxquels les pays de la sous-région sont confrontés.

L’agenda des rencontres du chef de l’Etat à partir de New-York reste chargé avec de prochains échanges annoncés, notamment avec le secrétaire d’État américain Blinken et le Premier ministre belge Alexander De Croo.

Habitué à la presse, Félix Tshisekedi va donner de la voix aux médias internationaux dont CNN et VOA.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi