Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Audition du gouvernement sur l’état de siège : 2ème round ce mercredi au Sénat

Partager :

SKE__cbus_1947212709SENATAUDITIONETATDESIEGE_mGlis

Après la remise décidé jeudi 23 septembre lors de la plénière de l’entame de l’évaluation de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri en proie aux activités des terroristes ADF et autres groupes armés, le nouveau rendez-vous est fixé. Comme pour dire, les membres du gouvernement se sont préparés davantage et ont harmonisé leurs vues « afin d’éviter les contradictions », comme le voulait bien le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo.

C’est finalement ce mercredi 29 septembre que va sonner le deuxième round entre les élus des élus et les membres du gouvernement concernés par la question. Devant la barre de l’hémicycle du Sénat pour cette séance plénière prévue à huis clos à partir de 11 heures locales, vont défiler, tour à tour, le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité, le ministre d’Etat en charge de la Justice, les ministres en charge de la Défense nationale et des Finances. Derrière eux devront également s’afficher les responsables de différents services, notamment le chef d’Etat-major général des FARDC, le commissaire général de la PNC, l’Inspecteur général et l’auditeur général des FARDC, etc.

La détermination du Sénat à évaluer l’état de siège tient de la problématique de l’efficacité des opérations sur le terrain, observée, notamment dans les provinces concernées. De ce point de vue, la Chambre haute du Parlement qui est l’émanation des provinces, entend accompagner la détermination du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, qui a fait de la restauration de la paix dans l’Est du pays un élément central de son quinquennat. Il s’agit d’une attention particulière portée au sommet de l’Etat sur la question et qui est autant louée dès lors que l’Est de la RDC souffre en partie du manque d’intérêt des responsables politiques congolais et internationaux pour ce problème.

Pitshou Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi