Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

La République en otage

C’est ici le lieu d’indexer les incohérences des religieux et la manipulation par les médias.

Partager :

SKE__cbus_4146210310LEPREMIERMINISTREETLESCHEFSDESCONFESSIONSRELIGIEUSES_mGlis

Un radicalisme sectaire. L’impossible consensus n’a pas été au rendez-vous de la dernière chance. L’ultimatum accordé aux confessions religieuses par l’Assemblée nationale a expiré. Le Saint Esprit inspirera-t-il la séance de rattrapage prévue ce lundi ? Rien n’est moins sûr. Déjà, il faut acter, d’une part, le retard que prendra l’installation des animateurs de la Céni. Et d’autre part, l’entière responsabilité des confessions religieuses.

C’est ici le lieu d’indexer les incohérences des religieux et la manipulation par les médias. En effet, tout au début du processus, les confessions avaient défini de rigoureux critères d’éligibilité des animateurs de la Céni. À l’issue du tamisage des candidatures, conduit en toute transparence, un candidat a surclassé de loin tous ses concurrents. C’était donc, à l’unanimité, le meilleur profil pour le job.

Mais les délégués catholique et protestant se sont ravisés pour invalider le «meilleur technicien en matière électorale» au motif qu’il est «proche du pouvoir». Ou, plus franchement, parce qu’il est muluba et kasaïen, comme le président de la République ! Deux mois sont passés, les deux contestataires et leurs six protagonistes sont inconciliables. La République est prise en otage.

En dépit de ce péché originel, les médias veulent entretenir la confusion. Pour leur gouverne, l’Église catholique ne peut pas être réduite à quelques évêques impliqués dans le dossier Céni. La Cénco, encore moins un parti politique, n’est habilitée à dicter une posture politique aux citoyens catholiques de la RDC.

S’il existe une foi consensuelle sur les Dogmes de l’Église, le Vatican n’impose jamais des choix politiques, ni aux laïcs ni aux consacrés. Démocratie oblige. En conséquence, les médias doivent cesser de citer abusivement l’Église universelle dans des positionnements politiques ensorcelant certains membres du clergé local.

Le Potentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi