Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Un extrémisme djihadiste

Pourquoi les religieux sont-ils restés sourds aux supplications des ’’hommes de bonne volonté’’, les exhortant à se dépasser pour l’intérêt de la Nation ?

Partager :

SKE__cbus_5216210810LESCONFESSIONSREL_mGlis

Pourquoi les religieux sont-ils restés sourds aux supplications des ’’hommes de bonne volonté’’, les exhortant à se dépasser pour l’intérêt de la Nation ? C’est triste qu’ils en arrivent à squatter les médias, sans modération chrétienne ou mahométane, extériorisant ainsi leur extrémisme djihadiste.

Peut-on considérer comme un petit pas dans la bonne direction le Rapport global présenté le 6 octobre 2021 par le président (Cénco) et le vice-président (ÉCC) de la plateforme ’’confessions religieuses’’ ? Ce document recommande, en effet, que ’’l’administration électorale en place s’occupe des préparatifs techniques en vue de faciliter le travail à la nouvelle équipe’’. En clair, évêques catholiques et protestants ont pris conscience qu’il faut absolument ’’éviter un quelconque retard dans le processus électoral’’’. Demeure, néanmoins, la question de la désignation du président de la Céni.

Il est malheureux, après leur échec collectif, de voir les religieux se répandre vulgairement dans les médias. Ils oublient que les accusations des uns contre les dénonciations des autres n’intéressent aucun Congolais. Au contraire, leurs sorties médiatiques, soit pour se justifier soit en vue d’enfoncer l’adversaire, ne font qu’entamer la crédibilité des chefs religieux en tant qu’individus et citoyens. En outre, ces conflits récurrents entre religieux autour de la problématique électorale altèrent l’image du pays et, surtout, interrogent les croyants.

Après quatre rencontres stériles – les 23, 27 et 30 juillet ainsi que le 2 octobre 2021 – les délégués des huit confessions religieuses ont démontré une fois de plus leurs limites à encadrer le processus électoral congolais. Les frictions sur le même détail avaient déjà dévoilé leurs antagonismes dans les précédents cycles électoraux. D’où la double question : dans quel camp logent les saints congolais ? Et Satan ?

Le Potentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi