Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Développement à la base : le gouvernement booste les 145 territoires

Partager :

SKE__cbus_1356211110PMAKENGE_mGlis

Le Premier ministre, Sama Lukonde, a lancé, samedi 9 octobre depuis la cité de Kenge, dans la province du Kwango, le programme de développement à la base de 145 territoires. Ce vaste programme est une réponse concrète à l’appel du président de la République qui voudrait, cette fois-ci, faire avancer les choses par la méthode de la pyramide renversée : partir de la base afin d’atteindre le Congo profond. Concrètement, à travers ce projet, le gouvernement entend doter les territoires de la RDC des infrastructures de base. Environ 1 million USD seront investis par an dans chaque territoire. Pour lier la parole à l’acte, le Premier ministre a posé dans le sol le tuyau au Centre d’adduction d’eau motorisée de Bukanga Lonzo. Ici, le gouvernement finance la réhabilitation d’un point de captage d’eau d’une capacité de 32m3 devant servir cette cité rurale. C’est le premier projet de développement à la base que le gouvernement a lancé dans le Kwango. Tous les autres territoires sont programmés, chacun selon ses besoins, ses priorités et ses urgences.

C’est à partir de la mission catholique de Lonzo, à 40 km de Kenge, chef-lieu de la province de Kwango, que le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a donné le go de la mise en œuvre du « Programme de développement à la base de 145 territoires » de la République démocratique du Congo.

Aussitôt présenté aux populations du Kwango, samedi 9 octobre, au terrain de la mission catholique de Bukanga Lonzo, le Premier ministre s’est adressé à la foule nombreuse venue pour son accueil.

« Je suis venu avec un message du président de la République, Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo (…). Le chef de l’État a dit qu’il faut que chaque Congolais puisse bénéficier de l’argent qui entre dans les caisses de l’État. Pour ce faire, nous devons descendre dans les territoires en vue de procéder à la distribution équitable de nos richesses. Aujourd’hui, nous sommes ici pour poser un acte symbolique. Au même moment que nous ici, tous les gouverneurs de province de la RDC sont saisis. Tous les administrateurs des 145 territoires de la RDC sont saisis. Dans chaque territoire, nous allons commencer le travail. […] Donc, nous sommes venus ici pour lancer tous ces travaux », a déclaré en substance le Premier ministre, s’adressant aux Kwangolais.

« Symboliquement, nous avons un projet d’adduction d’eau, un projet de réhabilitation d’une école, le projet de l’administrateur du territoire, pour rester dans les axes que le chef de l’État a définis pour nous. C’est une joie pour nous, parce que le programme qui commence aujourd’hui, restera pour toujours. Il va permettre le développement de nos provinces », a renchéri Sama Lukonde

Après son adresse, le chef du gouvernement s’est directement mis à l’œuvre pour lancer ce programme-phare. À cette mission catholique de Bukanga Lonzo, le Premier ministre a posé dans le sol le tuyau au Centre d’adduction d’eau motorisée de Bukanga Lonzo. Là, le gouvernement finance la réhabilitation de ce point de captage d’eau d’une capacité de 32m3 devant servir cette cité rurale. C’est le premier projet de développement à la base que le gouvernement a lancé dans le Kwango.

À quelques encablures de la mission catholique de Bukanga Lonzo, Sama Lukonde a lancé, depuis la RN1, les travaux de réhabilitation et d’entretien des pistes de desserte agricole correspondant au tronçon Lonzo – Baringa – Nganzi – Fangulu, long de 95 km.

La troisième étape de la mise en œuvre du programme de développement à la base dans la province de Kwango s’est déroulée au territoire de Kenge 2. Là, le chef du gouvernement a posé la première pierre de construction des bureaux de l’État, destinés à l’administrateur du territoire, à la police et aux autres services de l’État. Ces ouvrages doivent renforcer la présence de l’État dans  cette entité territoriale décentralisée.

L’hôpital de référence de Kenge 2 et l’ISTM sont aussi prévus parmi les projets retenus pour la réhabilitation des infrastructures de base dans cette circonscription.

Précisons que ce programme de développement à la base des territoires s’inscrit dans la droite ligne de la vision du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui est celle de « Le peuple d’abord ».

Tout aussi, le chef du gouvernement a accordé, dans la même journée, plusieurs audiences à la Société civile, à la FEC/Kwango et aux chefs coutumiers. Le Premier ministre a également présidé, à la fin de la même journée, la réunion du Comité de sécurité provinciale.

Pour le lancement de programme, le chef du gouvernement s’est déplacé avec une forte délégation composée notamment du ministre des Infrastructures et Travaux publics ; du ministre du Plan ; du ministre de Développement rural ; du ministre de l’Aménagement du Territoire ; de la ministre de la Formation professionnelle et  du ministre de la Communication et Médias.

Dans son discours-programme, le Premier ministre avait prôné le développement à la base, en invitant chaque Congolais à avoir un toit et un champ dans son village. Le gouvernement matérialise ce projet, en dotant les territoires de la RDC des infrastructures de base. Environ 1 million usd seront investis par an dans chaque territoire.

Une preuve de la détermination à bien travailler

S’exprimant devant la presse à Kenge où il a accompagné le Premier ministre, Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement a tenu à encourager la population de Kenge.

D’après lui, cette descente dans cette partie du Kwango est le départ d’une série d’actions que les warriors comptent poser. « Cette descente à Kenge est une preuve de notre détermination à bien travailler », a-t-il déclaré.

Des actions qui rentrent dans le cadre du Programme de développement à la base de 145 territoires de la RDC. Un programme qui s’inscrit dans la ligne droite de la vision du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« À la deuxième réunion du Conseil des ministres, le Président de la République avait recommandé aux membres du gouvernement de se focaliser sur le développement de leurs provinces. Parce que la RDC n’est pas seulement Kinshasa et pas seulement non plus les grandes villes que nous connaissons mais aussi les milieux ruraux. Dès lors nous nous sommes mis à préparer ce programme qui commence aujourd’hui à Kenge dans le Kwango et qui va se poursuivre dans les 145 territoires de la République Démocratique du Congo. Mon collègue du plan et celui du développement rural ont particulièrement travaillé sur le sujet. Aujourd’hui le premier ministre a tenu personnellement à donner le ton pour ce travail qui commence à la base ».

Quant à lui, le ministre d’État en charge de l’Aménagement du territoire, Guy Loando, a avoué que « c’est un grand projet très ambitieux que nous allons piloter aux côtés des ministres du Plan, du Développement rural et des Infrastructures. La question touchant au développement rural est une question transversale. (…) Il faut donc attendre du concret. Et le chef du gouvernement a été très clair. Il a dit que les économies que nous avons pu réaliser au niveau du gouvernement vont être vraiment orientées vers le développement au niveau des territoires. C’est un programme très ambitieux. Et la population va nous juger par rapport à nos actions ».

Le Potentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi