Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Cap vers 2023 : La communauté internationale prête à accompagner la RDC

L’option d’avancer est bien soutenue. Elle ressort clairement de la position prise par l’Allemagne, la Belgique, le Canada, la Corée du Sud, l’Espagne, les Pays-Bas, le Portugal, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse, la Tchéquie et l’Union européenne.

Partager :

SKE__cbus_3909212610ELECTIONSURNES_mGlis

C’est une page qui se tourne finalement. Après les tractations quasi-interminables, la nouvelle équipe de la Commission électorale nationale indépendante est bien en place pour le démarrage imminent de la machine électorale. L’équipe de Denis Kadima qui remplace celle de Corneille Nangaa a prêté serment, mardi 26 octobre, devant la Cour constitutionnelle au cours d’une audience solennelle et publique. Denis Kadima prend ainsi l’engagement solennelle « de garder le secret de délibération de votes » même s’il ne fait plus partie de la Céni. Dans la foulée, une déclaration conjointe des partenaires de la RDC a aussitôt été rendue publique. L’Allemagne, la Belgique, le Canada, la Corée du Sud, l’Espagne, les Pays-Bas, le Portugal, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse, la Tchéquie et l’Union européenne réaffirment leur soutien au gouvernement congolais pour l’organisation d’élections transparentes, libres et inclusives dans les délais prévus par la Constitution. Tout en saluant le souhait exprimé par le président de la République, Félix Tshisekedi, concernant l’observation électorale internationale, cette communauté internationale étudie les modalités pour répondre à l’invitation du chef de l’Etat congolais en vue d’accompagner le processus électoral. Aussi, la communauté internationale encourage-t-elle la nouvelle équipe de la Céni à renforcer sa redevabilité. Et en même temps, l’ensemble des parties prenantes concernées sont appelées à se concerter, en vue d’assurer la crédibilité et le bon déroulement des futures élections.

Conformément à la loi organique portant organisation et fonctionnement de la Centrale électorale, la plus haute Cour de la RDC a bel et bien pris acte, au cours d’une audience solennelle et publique, du serment prêté, mardi 26 octobre 2021, par le désormais président de la Commission électorale nationale indépendante, Denis Kadima, qui prend l’engagement solennelle « de garder le secret de délibération de votes » même après l’exercice de ses fonctions à la Céni.

Cette prestation de serment intervient après l’ordonnance du président de la République portant investiture de ces 12 membres de la Céni.

Dans leur serment, les membres de la Céni jurent de respecter la constitution et la loi du pays, de remplir loyalement leurs fonctions, de garder le secret de délibération de vote pendant et après l’exercice de leurs fonctions à la Centrale électorale.

La cérémonie s’est déroulée en présence du président du Sénat, du Premier ministre et autres autorités et personnalités ainsi que des membres de l’ancien bureau de la Céni conduit par Corneille Nangaa Yobeluo.

Et quelques heures seulement après cette prestation de serment qui marque la dernière étape de l’investiture de la nouvelle équipe de la Centrale électorale, la communauté internationale a donné de la voix. L’option d’avancer est bien soutenue. Elle ressort clairement de la position prise par l’Allemagne, la Belgique, le Canada, la Corée du Sud, l’Espagne, les Pays-Bas, le Portugal, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse, la Tchéquie et l’Union européenne. Au cours d’une déclaration conjointe, ces pays partenaires de la RDC et l’Union européenne ne se sont pas cachés de réaffirmer leur « soutien au gouvernement congolais pour l’organisation d’élections transparentes, libres et inclusives dans les délais prévus par la Constitution ».

Cette communauté internationale salue ainsi le souhait exprimé par le président de la République, Félix Tshisekedi, concernant l’observation électorale internationale et étudie, à cet effet, les modalités pour répondre à son invitation à accompagner le processus électoral.

Dans la foulée, elle encourage clairement la Céni à renforcer sa redevabilité. Aussi, l’ensemble des parties prenantes concernées sont appeleés à se concerter, en vue d’assurer la crédibilité et le bon déroulement des futures élections.

Remise et reprise à la Céni ce mercredi

Et l’allure prise est celle de capitaliser le temps. La preuve, c’est que les équipes sortante et entrante de la Céni vont effectuer la remise et reprise ce mercredi 27 octobre au siège de la Centrale électorale. 

À l’affiche : Denis Kadima Kazadi : président ; Ilanga Lembow Bienvenu : premier vice-président ; Nseya Mulela Patricia : rapporteur ; Muhindo Mulemberi Vahumawa Paul : rapporteur adjoint ; Birembano Balume Sylvie : questeur adjoint ; Lupemba Mpanga Ndolo : membre de la plénière ; Boko Matondo Fabien : membre de la plénière ; Ditu Monizi Blaise : membre de la plénière ; Bimwala Mampuya Roger : membre de la plénière ; Ngalula Joséphine membre de la plénière ; Bisambu Mpangote Gérard : membre de la plénière et Omokoko Asamoto Adine D’or : membre de la plénière.

À ce jour, trois postes réservés à l’opposition sont restés vacants (2ème vice-présidence, questure et un membre de la plénière).

Le Potentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi