Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Déficit d’énergie à Masisi : La Snel fournit des explications à la population

Partager :

SKE__cbus_2916210111SNELNORDKIVU_mGlis

Le territoire de Masisi voisin à la ville de Goma dans son axe Sake-Shasha enregistre depuis plusieurs jours un déficit en énergie électrique pénalisant ainsi diverses activités dans ce coin de la province du Nord-Kivu.

Préoccupés par cette situation, les habitants de la cité de Sake et ceux de Shasha ont saisi la Direction provinciale de la Société nationale d’électricité Nord-Kivu pour avoir des réponses claires à cette question surtout qu’ils sont obligés de payer régulièrement leurs factures.

Dans une rencontre d’échange avec ces abonnés de la Snel en territoire Masisi, Ferdinand Ntibaganira Kwiseka, Directeur provincial de la Snel Nord-Kivu a fourni des explications claires à leurs préoccupations.

« Nous recevons une petite quantité d’énergie soit de 6 à 7 mégas watt venant de la centrale hydroélectrique de Ruzizi 1 et 2 en province du Sud-Kivu. En plus de cela il y a une panne technique qui est encore présente là toujours à la centrale de Ruzizi. Tout ça explique la diminution en desserte électrique dans certains coins du Nord-Kivu », a expliqué Ferdinand Ntibaganira Kwiseka. Avant d’ajouter que les problèmes liés à la surfacturation manœuvrée par certains agents mal intentionnés ont occasionné aussi des problèmes dans les lignes de la Snel Nord-Kivu.

« Pour ce, nous allons distribuer le plutôt possible des compteurs aux abonnés de la Snel pour que la consommation soit taxée comme il se doit », a-t-il indiqué.

M. Jospin Simweray, président du Comité des consommateurs du courant électrique de la Snel dans ce coin du Nord-Kivu, se dit être rassurant des assurances fermes leur faites par cette entreprise publique pour y améliorer la desserte en énergie électrique.

« Le territoire de Masisi qui est agro-pastorale a besoin de l’énergie électrique pour son développement. Nous attendons l’application de ces promesses faites par le Directeur provincial de la Snel Nord-Kivu », a-t-il martelé.

Melis Boasi, Correspondant au Nord-Kivu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi