Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Incendie musée de Gungu : près de 15 millions USD partis en fumée

Partager :

SKE__cbus_5602210711ARTS_mGlis

Le musée de Gungu, dans la province du Kwilu réduit en cendres, avec plus de 2500 œuvres. La collection date de 1986.

Des inciviques non autrement identifiés ont mis du feu sur le musée de Gungu, situé dans le territoire du même nom, à plus de 70 kilomètres de Kikwit.

Les faits se sont déroulés la nuit du jeudi 4 au vendredi 5 novembre 2021. Son initiateur, Aristote Kabale, a indiqué que « C’est une grande perte pour le pays et l’Afrique et même le monde. Ce musée avait commencé depuis 1986. Il contenait plus de 25 000 pièces ou d’œuvres d’art. Tout cela a une valeur de 15 millions de dollars ».

Dans sa déclaration sur l’origine de l’incendie, Aristote Kibala, initiateur et directeur du musée de Gungu dit : « J’avais entendu un coup de Canon vers 1hoo du matin et j’ai négligé. Quelque temps après, j’ai aperçu un grand feu. Je suis allé vérifier de plus près et j’ai vu que c’est le musée qui était en train d’être brûlé. A ce stade-là, ce n’était pas possible de sauver, ne serait-ce qu’une pièce », témoigne-t-il.

Il affirme que c’est un bâtiment de 25 mètres sur 10 qui avait été construit à 2008 grâce à l’appui financier de la Coopération technique belge (CTB) à la hauteur de 37.000 dollars.

« Je demande au gouvernement congolais, à l’UNESCO, au royaume de Belgique et aux USA de faire quelque chose et d’intervenir. C’est un patrimoine mondial qui est parti », ajoute Kibala.

« Les raisons exactes de cet acte ignoble ne sont pas encore connues. Mais, je sais que je suis combattu par plusieurs politiciens du pays », regrette-t-il.

Contacté à ce sujet, Joachim Kusamba président de la Société civile de Gungu, renseigne que parmi les œuvres d’art calcinés, il y en a qui date de 1890, de 1900 et de 1925.

Le musée de Gungu était pour l’Ouest du pays le seul cadre regorgeait l’essentiel d’œuvres anciennes de plusieurs cultures.

Le musée de Gungu était, entre autres, le bras séculier du festival de Gungu.

ALMAF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi