Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Coopération Sud-Sud : Fin de l’étape de la mission commerciale Kenya-RDC à Kinshasa

Partager :

SKE__cbus_5345210512COOPERATIONSUDSUD_mGlis

Lancée par le gouvernement congolais depuis le 29 novembre dernier, la première étape de la mission commerciale Kenya-RDC s’est clôturée le vendredi 3 décembre à Kinshasa. Lubumbashi, pour sa part, accueille, dès ce lundi 6 décembre, la deuxième phase de cette mission qui se clôture le 13 décembre. Avant Lubumbashi, les 3è et 4èmes étapes qui auront lieu respectivement à Goma puis Mbuji-Mayi.

A la suite des accords bilatéraux signés en avril 2021, entre Nairobi et Kinshasa par les chefs d’Etat respectives Uhuru Kenyatta et Félix Tshisekedi dont l’un des objectifs est l’amélioration du commerce et la circulation des personnes et biens, la mission commerciale Kenya-RDC 2021 lancée depuis le 29 novembre poursuit son bon chemin.

En effet, après la clôture à Kinshasa, le vendredi 3 décembre, de la première étape de cette mission, Lubumbashi accueille dès ce lundi 6 décembre, la deuxième étape de cette mission qui court jusqu’au 13 décembre, après l’étape de Goma et Mbuji-Mayi.  

Par ailleurs, la première étape de cette mission dont l’objectif est de débloquer les opportunités de commerce, de tourisme et d’investissement en RDC et dans les pays de la région des Grands Lacs s’est terminée sur une note positive à Kinshasa.

A l’issue de la soirée de Gala organisée à cet effet au siège de « Equity-BCDC » à Gombe, différents participants ont donné leurs impressions autour de la première étape et de donner quelques orientations pour la suite de leur tournée.

Pour le directeur région Ouest d’Equity-BCDC, Eddy Tambwe, cette mission est une manière de préparer l’adhésion de la RDC à la communauté économique des pays de l’Afrique de l’Est.

Pour ce faire, dit-il, « la mission de leur banque Equity-BCDC est d’être la championne de la prospérité économique des peuples africains. Nous estimons que la RDC est un marché qui n’est pas encore totalement exploité par les Africains. La banque a un volet commercial et un volet social. Et là, il s’agit de mettre les deux volets ensemble pour faire évoluer les choses ».

Organisée par les gouvernements congolais et kenyan, en partenariat avec le Groupe Equity à travers ses filiales Equity Bank du Kenya et Equity-BCDC en RDC, M. Célestin Mukeba a fait savoir que les discussions de la première étape se sont déroulées en panel.

Les participants ont aussi assisté aux expositions commerciales, pris part à des forums d’affaires et visites des sites afin de se faire une idée sur les opportunités qu’offre la République démocratique du Congo.

Et de poursuivre : « En tant que banque le Groupe Equity a facilité la réalisation de cette mission dans le but d’accompagner les partenariats qui vont se nouer entre les entrepreneurs kenyans et congolais ».

Il sied de noter que cette mission commerciale vise également de soutenir les efforts continus de deux pays à promouvoir le commerce régional et la croissance des entreprises.

La ville de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, prend donc le relais dès ce 5 jusqu’au 8 décembre. Avant la tenue d’une foire commerciale à Goma, au Nord-Kivu, du 10 au 11 décembre. Les travaux vont se clôturer à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï Oriental, le 13 décembre.

A l’ouverture, la représentante du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, la VPM à l’Environnement, Eve Bazaiba, a encouragé « l’investissement dans le capital humain entrepris par Equity Group. Cela, d’autant plus qu’il s’adresse à la jeunesse, force motrice de notre lendemain dans cet idéal commun que nous partageons qui est de construire d’ici 2063 l’Afrique que nous voulons intègre, prospère, pacifique et représentant une force dynamique sur la scène internationale », avait-elle déclaré.

Joyce Kalala

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi