Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

33è JMS, édition 2021 : PASCO en appelle à la lutte contre les inégalités pour éradiquer le sida

Partager :

SKE__cbus_2607211512PASCOJMS_mGlis

Avec l’appui financier du Fonds Mondial, via Cordaid, l’ONG Parlons Sida aux Communautaires a organisé, mardi 11 décembre au Carrefour des Jeunes à Matonge, la 33è journée mondiale Sida célébrée cette année sur le thème « Mettre fin aux inégalités et s’engager sur la bonne voie pour mettre fin au Sida d’ici 2030 ».

Avant de donner le coup d’envoi de cette célébration, un délégué du PNMLS a rappelé le contexte de la JMS 2021.

 « Chaque année, le 1er décembre, le monde entier célèbre la journée mondiale sida depuis 1988. Un petit calcul fait, nous renseigne qu’en cette année, nous commémorons la 33è édition. En RDC, ces activités commémoratives ont été lancées par la vice-ministre de la Santé publique depuis la ville de Matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central », a-t-il dit en substance.

A cette occasion, Michel Lay Mayamba, coordonnateur de PASCO ONG, a fait savoir qu’au cours de cette journée un accent particulier est mis sur l’éradication urgente des inégalités qui alimentent l’épidémie du Vih/Sida et d’autres pandémies dans le monde.

Selon lui, la menace du Sida plane encore sur l’humanité, 40 ans après le signalement de premiers cas de Sida. Aujourd’hui, l’engagement de mettre fin à la pandémie à l’horizon 2030 a pris du retard, essentiellement lié à des inégalités qui entravent les solutions efficaces de prévention et de traitement du VIH.

Et la JMS constitue une journée de solidarité mondiale qui commémore l’effort déployé en matière de lutte contre le sida dans le monde.

Pour cette raison, PASCO a choisi de célébrer sous le thème « Mettre fin aux inégalités, mettre fin au Sida, mettre fin aux pandémies ».

A son avis, lutter contre les inégalités est essentiel pour éradiquer le sida, mais aussi pour promouvoir les droits humains des populations clés et des personnes vivant avec le sida, pour instaurer des sociétés mieux préparées à vaincre la Covid-19 et d’autres pandémies, et favoriser la reprise et la stabilité économique.

Toutefois, a-t-il enchaîné, de réelles informations s’imposent pour mettre fin aux inégalités. Une oreille attentive doit être prêtée aux besoins des communautés défavorisées et marginalisées. C’est donc le moment pour interpeller les gouvernements du monde qui ont l’obligation d’agir pour tenir leurs promesses.

La célébration de cette JMS 2021 a vite tourné en une journée culturelle au cours de laquelle les keep pop ont rivalisé d’ardeur et de talent, à travers récital de poèmes, défilé de mode et saynète jouée par la troupe théâtrale Mwanza  Nkongolo.

Et le moment fort de cette JMS 2021 aura été le témoignage d’un PVV. Armé d’un courage exceptionnel, Junior (MSM- pédé), a témoigné de sa maladie qu’il contracte en 2017. Il est encore en vie et bonne santé grâce à une prise en charge médicale du Centre convivial Bwanya de PASCO.

Il faut dire aussi que la journée a été couplée à une campagne de dépistage volontaire des participants et passants. Sur un total de 115 volontaires qui se sont prêtés à cet exercice, 3 positifs ont été décelés parmi les MSM (pédés).

St Augustin K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi