Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

« Kinshasa en 3 pôles- 4 villes » : Jean Bamanisa éclaire Cherubin Okende sur le bien-fondé de son idée

Partager :

SKE__cbus_2914211612BAMANISAETOKENDE_mGlis

La mobilité est cruciale pour la RDC. Autant qu’elle reste vitale pour les populations rurales isolées, la problématique de la mobilité est étroitement liée au développement des grandes agglomérations du pays, à l’instar de la capitale, Kinshasa. Voilà qui explique l’idée « d’une ville-province de Kinshasa en 3 pôles- 4 villes », initiative de Jean Bamanisa, président de « Expo Béton ».

Menant ainsi son plaidoyer pour une ville-province de Kinshasa en 3 pôles- 4 villes, le président de « Expo-Béton » a porté sa voix auprès du ministre en charge des Transports, voie de communication et désenclavement, Chérubin Okende Senga. Les deux personnalités ont bien-entendu fait le point sur la mobilité devenue extrêmement difficile à Kinshasa, à cause, notamment, de la concentration des services publics à la Gombe, l’occupation désordonnée et désorganise, ponctuée des constructions anarchiques, etc., avant de s’accorder comme cela a été le cas lors de la 5ème édition du salon Expo-béton, sur la nécessité et l’urgence de repenser l’organisation administrative et politique de la capitale.

« En sa qualité de ministre national en charge de Désenclavement, il était utile pour nous de lui présenter de vive voix le compte-rendu de la dernière édition d’Expo Béton où l’on a mis un accent sur la question de mobilité dans la ville-province de Kinshasa. Il a été informé de l’idée de la création des noyaux dans la partie Nord, Est, Sud, Ouest de Kinshasa qui seront des véritables structures politico-administratives. Une province de Kinshasa pratiquement avec 4 villes qui vont constituer des pôles de développement et la mobilité peut se faire entre différents pôles en cas des besoins spécifiques », a fait savoir Jean Bamanisa Saidi.

A cette occasion, le président de « Expo Béton » a rappelé au ministre Chérubin Okende la nécessité de développer le corridor Ouest de la RDC avec la matérialisation du projet du port en eau profonde de Banana qui sera le premier port de la RDC donnant sur la mer consécutivement au contrat signé entre l’État Congolais et le groupe DP World, entreprise des Emirats Arabes Unis spécialisée dans la construction et la gestion des ports et dont les travaux pourraient débuter dès janvier 2022. « Banana doit être une zone industrielle pour la transformation des produits qui viennent d’ailleurs en transit vers l’exportation. Ça va booster l’économie du pays », estime Jean Bamanisa.

Pour sa part, le ministre des Transports, voie de communication et désenclavement a exprimé son satisfecit sur les idées innovantes destinées à booster le secteur de désenclavement du pays. Il promet, à cet effet, de s’impliquer pour sa matérialisation dans un bref délai.

Melis Boasi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi