Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Du lundi 10 au mercredi 12 janvier : Kinshasa abrite le 3ème Forum pour le développement rural en Afrique

Partager :

SKE__cbus_1948220901RUBOTAETMWANDO_mGlis

Évalués à 800 000 USD, les ministres d’Etat François Rubota et Christian Mwando, respectivement en charge du Développement rural et du Plan, ont officiellement annoncé la tenue du 3ème Forum pour le développement rural en Afrique, à Kinshasa.

Les ministres d’État en charge de Développement rural François Rubota et son homologue du Plan Christian Mwando, ont, à la faveur d’une conférence de presse conjointe tenue, samedi 8 janvier 2022 à l’espace Vert du ministère du Développement rural, annoncé l’organisation du 3ème Forum pour le De?veloppement rural en Afrique (FDRA III).

Ces assises qui se tiennent du 10 au 12 janvier 2022 a? Kinshasa, sont le 3ème rassemblement apre?s celui du Be?nin en 2013 et du Cameroun en 2016.

Elles se tiendront dans la salle de confe?rences du Fleuve Congo Hotel by Blazon dans le cadre d’un re?ame?nagement de divers de?fis et priorite?s mondiaux. Ces assises d’échanges d’expérience poursuivent plusieurs objets, a  fait savoir le ministère d’Etat François Rubota : « La mise en place de plan de relance post-pande?mie/Covid-19 ; des discussions en cours de?clenche?es par les de?fis mondiaux des syste?mes alimentaires (UNFSS) dans la mise en œuvre des objectifs de de?veloppement durable pour e?radiquer la faim a? l’horizon 2030 ; acce?le?rer l’action vers les objectifs de l’Accord de Paris et la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 26) »,

Certains défis et priorités mondiaux, comme la question sur la ne?gociation en cours de la Convention sur la diversite? biologique (COP15) qui vise a? assurer que la protection et l’utilisation de la biodiversite? soient inte?gre?es dans les politiques qui orienteront les plans de relance e?conomique et de de?veloppement post-pande?mie.

Le thème retenu pour cette année est « La planification de?centralise?e de la transformation rurale par la capitalisation des expe?riences », a indiqué François Rubota.

Selon le secrétariat technique du FDRA, les décideurs, acteurs de développement ainsi les populations attendent la prospe?rite?, l’emploi, les re?ponses aux besoins des groupes les plus vulne?rables et autres.

« A? l’issue de ce forum, les de?cideurs, acteurs de de?veloppement et populations attendent le remodelage des formes et des fonctions des villes et des re?gions pour ge?ne?rer une croissance e?conomique endoge?ne, la prospe?rite?, l’emploi et des re?ponses aux besoins des groupes les plus vulne?rables, marginalise?s ou mal desservis », renseignent les organisateurs.

Il sera aussi question de la mise en place d’un cadre de collaboration solide entre les secteurs aux niveaux continental, re?gional, national et sous-régional. Cela, conformément a? l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

Ces assises sont organisées par l’Agence de développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD), en collaboration avec des partenaires et les ministe?res d’État en charge du Développement rural et du Plan de la RDC.

Prendront part à ces assises, des chefs d’Etat des pays africains, leurs partenaires et acteurs de développement de l’Afrique, sous le haut patronage de Fe?lix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la RDC et président en exercice de l’Union Africaine.

Le Forum pour le développement rural en Afrique est un programme de l’Agence de Développement de l’Union Africaine-NEPAD (AUDA-NEPAD). Il vise à accélérer, de manière soutenue, le développement du continent et l’atteinte de la vision de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

Pour un coup global de 800 000 USD, la RDC, pays hôte, a contribué à hauteur de 20%

ALMAF

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi