Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Recruter de nouveaux magistrats

Partager :

SKE__cbus_3438222301MAGISTRATRDC_mGlis

Afin de rapprocher la justice des justiciables et de maintenir l’ordre public – donc l’État de droit – le chef de l’État a décidé de recruter des nouveaux magistrats civils et militaires ainsi que des conseillers référendaires pour la Cour constitutionnelle. C’est la réponse idoine au constat qu’il a fait au cours de ses missions d’itinérance en provinces. Il a partagé cette vision avec le Conseil des ministres réuni le 21 janvier 2022.

Il n’est un secret pour personne que seuls les grands centres urbains attirent nombre de magistrats, en quête de leur bien-être individuel. Résultat : la recherche de la justice par les justiciables des milieux défavorisés reste un cri dans le désert. Or, il est établi que cette sous-administration de la justice influe négativement, et à long terme, sur l’instauration de l’État de droit.

En enjoignant au gouvernement et au Conseil supérieur de la magistrature de «mettre urgemment en place un cadre de concertation afin de définir les canaux susceptibles de rendre effectif le recrutement des magistrats civils et militaires ainsi que des conseillers référendaires», Tshisekedi agit en «garant du bon fonctionnement des institutions». Car il connaît l’impact positif de sa décision sur le fonctionnement de l’appareil judiciaire.

En somme, une bonne couverture judiciaire du pays éviterait que certains coins ne s’érigent en zones de non-droit, régies par la loi du Talion, par manque de magistrats. Aussi paraît-il nécessaire d’implanter de nouvelles juridictions sur l’ensemble du territoire, à la suite des recrutements annoncés.

Gare au trafic d’influence ! Le recrutement des magistrats en 2011 s’était soldé par un fâcheux scandale : le Conseil supérieur de la magistrature et le ministère de la Justice avaient fermé les yeux sur une flagrante substitution des lauréats au concours par des proches parents.

Le Potentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi